Binta Laly Sow, la vedette et doyenne de la musique pastorale du Fouta Djallon, était hier, samedi 25 août 2018, à l’Assemblée générale hebdomadaire de l’UPR. Présidée par le quatrième vice-président de l’Assemblée nationale, Elhadj Salim Bah, par ailleurs Secrétaire à l’animation politique et à l’implantation, cette réunion hebdomadaire-retardée par la pluie- a enregistré la participation de plusieurs nouveaux adhérents venus de Baïlo Baya et de Dixinn, a appris un reporter que Guineematin.com avait dépêché sur place.

A l’ordre du jour de cette rencontre hebdomadaire, il y avait le compte-rendu des activités, les informations générales et les divers. Mais, les participants ont particulièrement apprécié la façon dont la délégation de l’UPR a été accueillie le lendemain de la fête de Tabaski au Belvédère où plusieurs artistes vedettes dont Binta Laly Sow jouaient.

« Nous avons été honorés, adulés, et avons fait l’objet de toutes les attentions à cette rencontre culturelle où notre leader était l’invité de marque », a expliqué Dr Boubacar Biro Barry, l’un des membres de la délégation.

Ce compte-rendu a été couronné par la présentation de l’artiste-icône et doyenne de la musique pastorale du Fouta Djallon, auteure de plusieurs albums et de milliers de morceaux, Binta Laly Sow. Une présence qui a ému plus d’un participant pour le rôle qu’elle continue de jouer dans la valorisation de la culture guinéenne.

C’est après cela que la délégation de Baïlo Baya (commune de Dubréka) a été présentée à l’assemblée générale. Des adhésions félicitées par Dr Bakary Kéïta, qui était la tête de liste de l’UPR aux élections communales du 4 février, dans la commune urbaine de Dubréka.

L’autre délégation venue de Dixinn et conduite par Moussa Bangoura, de la coordination de la communauté des Baga à Conakry, a été fortement applaudie.

En informations générales, Elhadj Salim Bah a expliqué à l’Assemblée que l’heure est à la mise en place des exécutifs communaux. « Même si aucune date n’a été donnée, il faut savoir qu’après la tenue des élections communales, le 4 février dernier et l’établissement d’un accord politique le 8 août, il est question de mettre en place les bureaux dans les mairies. D’ores et déjà, nous félicitons tous nos élus et nous voulons les rassurer de notre détermination à défendre les intérêts du parti », a souligné l’orateur.

Toutefois, le président de séance, s’est gardé de donner le moindre détail sur les possibilités pour l’UPR de nouer des alliances. « C’est une décision du Bureau exécutif qui va trancher cette question », a-t-il dit.

Comme d’habitude, l’appel a été lancé pour la mobilisation en vue des prochaines élections. Et, avant la clôture et la séance de prières et bénédictions, les cas sociaux ont été portés à la connaissance des participants.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin