Le sous-préfet de Kintinia (dans la préfecture de Siguiri) a décidé d’interdire l’exploitation minière jusqu’à la fin de la saison des pluies. Aliou Guissé a annoncé cette décision suite à un nouvel éboulement survenu hier, dimanche 26 août 2018, dans une mine d’or du district de Fatoya. Cet éboulement qui s’est produit aux environs de 18 heures dans la mine appelée Kossa, a coûté la vie à Harouna Cissoko, un homme de 52 ans.

« C’est terrible ce qui ce passe à Kintinia, c’est terrible de voir des jeunes, des chefs de familles perdre leurs vies pour nourrir leurs familles. Pendant l’hivernage, le sol devient de plus en plus mou, alors nous interdisons l’exploitation minière dans notre sous-préfecture jusqu’à la fin de la saison des pluies, cela pour éviter d’autres drames », a annoncé l’autorité sous-préfectorale.

Reste à savoir si cette décision sera suivie d’effet sur le terrain. Car, même l’interdiction visant seulement quelques mines d’or jugées à haut risque par les autorités, n’est pas respectée dans la préfecture de Siguiri. Certains citoyens profitent pour les exploiter de façon clandestine.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin