Le préfet de Labé, Elhadj Safioulaye Bah, a réagi aux violences survenues samedi dernier à Domby, un secteur du quartier Daka 1 où des jeunes en colère ont mis du feu sur des maisons et incendié le seul véhicule dont dispose le service de protection civile de la ville.

L’autorité préfectorale regrette et déplore cette attitude des jeunes qui protestaient contre le meurtre d’un des leurs, mortellement poignardé par un autre jeune de la localité.

« Que deux jeunes drogués et maquisards se battent dans un maquis et l’un tue l’autre. Et les populations se lèvent et incendient des maisons des gens qui ne sont pas concernés et aller jusqu’à brûler le camion des sapeurs-pompiers qui était allé pour éteindre le feu et qui le fait quotidiennement pour les populations de Labé, je trouve cela inadmissible. C’est une honte pour Labé, je ne m’attendais pas à cela ici. Je suis surtout déçu parce que maintenant, tout se sait à la minute avec les réseaux sociaux.

« Que le donateur qui est la Croix-Rouge internationale apprenne que ce sont les fils de Labé qui ont incendié le seul camion-citerne de Labé, ce n’est pas bien. Et nous administrateurs, il nous revient de sensibiliser les populations. En ce qui concerne les dégâts, je n’ai pas reçu le rapport de la police qui est en cours de rédaction. Mais, on parle de maisons incendiées, des blessés parmi ceux qui sont venus pour la sécurité et les vitres du pick-up de la sécurité qui ont été caillassés », a dit le préfet de Labé.

Quant au meurtrier du jeune dont le décès a provoqué ces actes de violence, Elhadj Safioulaye Bah indique qu’il est détenu dans un endroit sûr et qu’il répondra devant la justice. Ce qui l’inquiète maintenant, c’est comment faire face à un éventuel incendie à Labé, alors que le seul véhicule de secours des sapeurs-pompiers a été incendié : « Le jeune a été arrêté et détenu à un lieu sûr, il sera jugé et ça sera à la justice de déterminer sa condamnation comme le prévoit la loi.

Maintenant, en ce qui concerne le fonctionnement du service des sapeurs-pompiers, ce sont des fils de Labé qui ont commis cette bévue et comme tout le monde est déçu, nous pensons que d’autres réagirons pour trouver un autre véhicule pour que les sapeurs-pompiers puissent éteindre un feu s’il y a incendie », a dit l’administrateur.

De Labé, Saifoulaye Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 623 676 550/664 320 376

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin