Le tribunal correctionnel de Dixinn a condamné hier, mercredi 29 août 2018, un mécanicien qui était poursuivi pour vol et coups et blessures volontaires. Boubacar Biro Baldé a écopé de 18 mois d’emprisonnement après avoir été reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Trois semaines après son arrestation, Boubacar Biro Baldé, mécanicien de profession, a été fixé sur son sort. Ce dernier était poursuivi par Gobouna Nanamou qui l’accuse de s’être introduit dans son bar situé à Lamabanyi, un quartier de la commune de Ratoma, où il a volé une somme de 2 millions de francs puis blessé les propriétaires des lieux qui tentaient de mettre main sur lui.

« Il s’est introduit dans le bar par effraction à 4 heures du matin. Il a pris le sac qui contenait les deux millions de francs guinéens. Dès que je l’ai attrapé, il m’a blessé avec une bouteille de Coca-Cola. Mon frère François qui a été réveillé par les cris est venu au secours. Lui aussi, il l’a mordu trois fois. Mais on a réussi à le mettre aux arrêts et on l’a conduit au commissariat urbain de Lambanyi », a expliqué le plaignant devant le tribunal.

Mais le prévenu, lui, a plaidé non coupable. Boubacar Biro Baldé nie catégoriquement les faits de vol qui lui sont reprochés. Il reconnait s’être battu avec des personnes ce jour-là à côté du bar en question, mais soutient qu’il ne s’est jamais introduit dans la buvette : « C’est ma copine qui m’a dit d’aller la trouver dans une boite de nuit à 4 heures du matin à Lambanyi.

Je suis venu jusqu’au niveau du bar que Gobouna Nanamou et François Sonomou géraient. Il y a un couloir là-bas. Directement, j’ai vu quatre personnes venir m’attaquer, moi aussi je me suis défendu, mais ils m’ont blessé sur la tête et au niveau du visage. Je n’ai jamais mis pied dans ce bar pour voler. J’étais au niveau du couloir », a dit Biro Baldé.

Une version contestée par le plaignant qui assure que le prévenu est effectivement entré dans son bar pour voler. Et l’avocat de la partie civile, maître Labila Michel Sonomou, a rappelé que Biro Baldé est un récidiviste qu’il a connu d’ailleurs en prison à Kindia dans le cadre de ses activités de défense de droits de l’Homme.

L’avocat a également signalé qu’il y a des circonstances aggravantes dans ce dossier : « D’abord il s’est introduit par effraction dans le bar à 4 heures du matin. Ensuite les certificats médicaux versés aux dossiers montrent que les coups et blessures volontaires sont effectifs. Donc pour tous les préjudices subis, nous demandons de le condamner au payement de 150 millions de francs guinéens », a-t-il réclamé.

De son côté, le procureur Alphadio Barry, a demandé au tribunal de condamner le prévenu à un an d’emprisonnement tout en appréciant les réclamations de la partie civile. Et au terme de l’audience, Boubacar Biro Baldé, a été condamné à 18 mois d’emprisonnement et au payement de deux millions de francs guinéens.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin