image d’archive

Des pluies diluviennes tombées ces dernières 24 heures ont provoqué des dégâts considérables dans la commune rurale de Koumbia, située à 35 km du chef de la préfecture de Gaoual, a appris Guineematin.com des autorités locales.

Selon le Président de la délégation spéciale de Koumbia, Kounady Danso, la pluie tombée depuis avant-hier à Koumbia a causé l’effondrement d’au moins dix (10) cases à Diana, un des secteurs situé à 5 km du chef-lieu de la commune. Heureusement qu’il n’y a pas de perte en vie humaine.

« Depuis le mercredi, il pleut sans cesse ici. Tous les ruisseaux, les marigots et les rivières qui arrosent la commune sont en crue. Plusieurs cases se sont écroulées du côté de Diana, une moto a été emportée par les eaux et au moins un pont, celui qui sépare Madina à Guilédji dans le district portant le même nom, a été aussi emporté », a expliqué à Guineematin.com monsieur Kounady Danso, président de la délégation spéciale de Koumbia.

Déjà, le maire attire l’attention de l’opinion sur la nécessité de venir en aide à ces populations qui auraient tout perdu, notamment les abris et la nourriture.

Selon certains habitants de la localité, depuis 2015, des pluies d’une telle abondance ne sont pas tombées à Koumbia. Actuellement, la circulation est perturbée entre les districts et quelques fois même sur la route nationale qui relie Boké à la préfecture de Gaoual. Les routes sont défoncées par endroit et les pistes rurales longtemps restées à l’abandon sont aujourd’hui impraticables pour maints endroits, a ajouté monsieur Danso.

En plus de cet enclavement forcé, éleveurs et agriculteurs qui peuplent la localité craignent les uns pour leur bétail et les autres pour leurs cultures.

A noter qu’au début de cette saison des pluies, la foudre a tué au moins quatre personnes à travers la préfecture.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin