Le nouveau procureur de la République près le TPI de N’zérékoré, Sidiki Kanté, a pris officiellement fonction. La cérémonie de passation de service entre lui et son prédécesseur, Mamadou Dian Bora Diallo, a eu lieu hier jeudi, 30 août 2018. A cette occasion, le procureur sortant a dressé son bilan et son successeur a pris des engagements, a constaté le correspondant de Guineematin.com à N’zérékoré.

C’est Oumar Nabé, chef de cabinet du gouvernorat de N’Zérékoré, qui a présidé cette cérémonie de passation de témoin entre le procureur sortant et celui entrant. Ce dernier a magnifié l’action du procureur sortant Dian Bora Diallo, qui, selon lui, a réussi à instaurer une bonne collaboration entre la justice et les citoyens de N’zérékoré. Le représentant du gouverneur a souhaité aussi la bienvenue au nouveau procureur à qui il a demandé de pérenniser et renforcer les acquis.

procureur

Mamadou Dian Bora Diallo

Prenant la parole, le procureur sortant, Mamadou Dian Bora Diallo, a présenté le bilan des 15 mois qu’il a passés au tribunal de N’zérékoré : « Avant notre prise de fonction le 8 mai 2017, le registre des plaintes ici au parquet avait enregistré les données suivantes : il y avait 34 affaires qui étaient reçues entre janvier et avril, et dans ces 34 affaires, il y avait 32 qui étaient correctionnelles et 2 criminelles. Au jour d’aujourd’hui jusqu’à la semaine dernière, notre parquet a réussi à orienter 605 affaires. Et parmi ces 605 affaires, il y a 542 affaires qui ont été orientées en audience correctionnelle et 64 en matière criminelle.

Ces orientations ont concerné 791 personnes dont 665 hommes, 75 femmes et 51 mineurs. 109 personnes ont été orientées en matière criminelle, 682 en matière correctionnelle…Ce qui veut dire qu’au jour d’aujourd’hui, par mois, avec un taux minimum de réception, nous avons 40 affaires qui peuvent être reçues au lieu de 9 auparavant. Il faut aussi noter que certains cas de crimes qui se commettaient dans la région forestière comme le cas des vindictes populaires et autres ont disparu », a déclaré le procureur sortant qui se félicite d’avoir réussi à emmener les citoyens à avoir confiance de N’zérékoré dans la justice.

« Si avant les gens se rendaient justice dans la rue, parce qu’ils n’avaient pas confiance en la justice, au jour d’aujourd’hui, ils ont compris que quand ils attrapent un voleur ils l’envoient ici, il sera jugé et condamné conformément à la loi. C’est pourquoi aujourd’hui, elles ont cessé à se rendre justice, et c’est ce qui a fait que ce taux élevé d’affaires orientées a chuté. Je reste convaincu, monsieur le procureur entrant, que vous allez renforcer cette gestion et même améliorer ces résultats », a-t-il ajouté.

Procureur

Sidiki Kanté

Un bilan salué par le procureur entrant. Sidiki Kanté a promis justement de faire en sorte que ces acquis soient préservés et même améliorés : « Je suis vraiment très ému de tout ce qui vient d’être dit par les deux prédécesseurs, parce que ça veut dire que l’espoir est permis. Et de l’autre côté, cela veut dire que j’ai une grande responsabilité : celle de maintenir ce qui est en place et de le renforcer davantage, parce qu’on ne s’arrêtera pas là où on est à l’heure actuelle. La qualification veut dire qu’il faut aller toujours de l’avant. Donc à ce stade, nous prenons le train et nous allons faire en sorte que les objectifs soient atteints », a promis le nouveau procureur de N’zérékoré.

A noter que le procureur sortant de N’zérékoré, Dian Bora Diallo, a été muté à Kindia où il prendra aussi fonction dans les prochains jours.

De N’zérékoré Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél. : +224 620166816

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin