Un homme a mortellement battu sa fille adoptive à Tomboko, dans la préfecture de Siguiri. Il a administré une sévère bastonnade à la fillette de 11 ans qui a aussitôt rendu l’âme, rapporte un correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

Damba Keita, 11 ans, vivait chez Adama Condé, l’époux de sa tante maternelle, à Tomboko, un district relevant de la sous-préfecture de Doko dans la préfecture de Siguiri. Mais ces derniers temps, la mère de la fillette qui vit également sur les lieux, n’appréciait pas son comportement. La dame accusait sa fille de s’être lancée dans la délinquance.

C’est ainsi qu’elle aurait demandé à son beau-frère Adama Condé, de frapper la petite fille pour la dissuader. Le monsieur décide de punir Damba Keita avec un excès de zèle. Il l’a battue jusqu’à ce que la fille a trouvé la mort. « La victime est la fille de ma belle-sœur, elles vivaient toutes les deux chez moi.

Elle avait commencé à faire de la délinquance dans le quartier, quand elle sortait, elle rentrait tard la nuit. C’est ainsi que ma belle-sœur (sa maman) m’a demandé de la frapper. Je l’ai frappée sérieusement. Mais à un certain moment, j’ai constaté qu’elle avait perdu connaissance, j’ai arrêté donc et je l’ai mise dans le lit où elle a finalement rendu l’âme », a expliqué au micro de Guineematin.com, Adama Condé.

Après l’annonce de la nouvelle, les agents du poste de police de Tomboko ont interpellé Adama Condé, leur meurtrier de la jeune fille. Ils l’ont transféré au commissariat central de police de Siguiri où il sera entendu.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin