Opposée à la Centrafrique ce dimanche, 09 septembre 2018 au compte de la 2ème journée des éliminatoires de la CAN 2019, la Guinée a fait l’essentiel en prenant les trois points en jeu. Une bonne opération pour le Syli qui s’empare seul de la tête de son groupe, mais aussi qui procure de la joie à son public.

Le dernier match du Syli national à Conakry, c’était il y a bientôt un an. En octobre 2017. Et cette rencontre avait laissé un goût amer à la Guinée, battue 1-4 par la Tunisie sur son propre terrain. Et depuis, ce n’était plus l’amour parfait entre l’équipe guinéenne et ses supporters.

Ce dimanche donc, l’équipe nationale de Guinée avait l’occasion de faire oublier cette lourde défaite et surtout sa non participation à la dernière Coupe d’Afrique des Nations et à la Coupe du monde disputée il y a quelques mois en Russie. Mais aussi, la Guinée devait s’imposer pour rester seule en tête de son groupe.

De son côté, le sélectionneur guinéen avait un autre défi à relever. Celui de remporter sa première sortie officielle avec le Syli pour faire oublier le match amical perdu en Mauritanie et rassurer les autorités sportives et surtout les supporters guinéens.

Pour cela, Paul PUT a constitué un groupe composé de plusieurs nouveaux joueurs. Des binationaux que la Guinée a réussi à récupérer il y a peu. Une équipe amenée par Naby Keita, le joueur de Liverpool et nouvelle star du football guinéen. C’est d’ailleurs lui qui a porté le brassard à l’absence du Capitaine Ibrahima Traoré, blessé.

Et tous ces changements intervenus ces derniers temps ont, visiblement, rassuré les supporters guinéens. Car le stade du 28 septembre de Conakry a fait son plein pour ce match. Le nombre de places a d’ailleurs été largement dépassé puisque beaucoup de personnes se sont arrêtées pour suivre la rencontre.

Une rencontre que les locaux ont démarré en toute pompe en s’installant dès le début dans la moitié de terrain adverse. François Kamano, puis Naby Keita passent tout près de l’ouverture du score, tous les deux de la tête. Le Bordelais manque le cadre alors que le joueur de Liverpool, lui, bute sur un bon gardien centrafricain.

C’est tout, en ce qui les occasions franches de but pour la Guinée en cette première période. Le Syli a même failli se faire surprendre par les Fauves qui sont sortis petit à petit de leur camp. Mais heureusement pour le portier Ibrahima Koné et son équipe, le tir du joueur centrafricain passe juste au-dessus des buts guinéens.

Cette première période s’achève donc sur une déception pour les supporters guinéens qui ont vu leur équipe incapable de trouver le fond des filets, malgré sa domination. Au retour des vestiaires, Ibrahima Cissé réalise une belle percée et trouve le petit filet adverse à la 48ème minute. Certains supporters guinéens avaient exulté mais ils ont été déçus de savoir que le ballon n’est pas au fond des filets.

Le même scénario se répète à la 60ème minute lorsque Ousmane Sidibé trouve la barre transversale du gardien centrafricain, puis ce dernier s’emploie pour renvoyer la reprise d’un guinéen et sauver encore les visiteurs. Naby Keita, revenu très en forme après une première période ratée, perd encore son duel avec le portier centrafricain à la 67ème minute.

Le temps s’écoule et le score reste toujours vierge. Paul PUT décide alors d’effectuer son premier changement. Lass Bangoura cède sa place à Seydouba Soumah « Konkolet » à la 68ème minute. Coaching gagnant pour le sélectionneur guinéen puisque le nouvel entrant a trouvé la faille à la 72ème minute sur un bon service de José Martinez Kanté, trouvé par Naby Keita.

Le même Naby Keita, très actif depuis le début de cette seconde période tente de faire le break mais se loupe à nouveau. Les Guinéens dominent cette fin de partie mais ne parviennent pas à doubler la mise. Ils ont réussi tout de même à faire l’essentiel en empochant les trois points en jeu.

Ce qui permet à la Guinée de rester seule en tête du groupe H avec 6 points devant la Côte d’Ivoire et la Centrafrique qui totalisent chacun 3 points après deux journées disputées. Le Rwanda est la seule équipe du groupe à n’avoir remporté aucun de ses matchs. Et ça sera le prochain adversaire du Syli national.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628124362

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin