Des accords de prêts ont été récemment signés entre la Guinée et la Chine au cours d’une mission que le président Alpha Condé a effectuée dans ce pays. C’est pour expliquer la portée de ces accords de prêts que trois départements ministériels ont conféré avec les médias hier, mercredi 12 septembre 2018, au siège du ministère des finances, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Pour planter le décor, le ministre de l’Economie et des Finances, Mamady Touré a expliqué comment ces prêts, à hauteur de 1 milliard 175 millions 468 mille 700 dollars US, ont été obtenus auprès de banques chinoises. « Une mission importante s’est rendue en Chine sous la haute autorité du président de la République, le professeur Alpha Condé. Au cours de cette mission, le gouvernement guinéen a signé avec la Banque China, un accord de prêt relatif à l’aménagement du barrage hydro-électrique de Souapiti. Dans un second temps, nous avons signé avec un consortium de banques chinoises deux accords de prêts portant sur deux projets de la génération de l’accord cadre de partenariat stratégique Sino-guinéen. Ces deux projets sont : la route nationale numéro 1, Coyah-Mamou-Dabola et la voirie urbaine de Conakry », a-t-il annoncé.

Selon Mamady Touré, la Guinée peut se féliciter d’avoir signé ces deux accords, car Souapiti est l’engagement financier le plus important de la Guinée depuis l’indépendance : « c’est un projet qui porte sur plus d’un milliard de dollars ». Ensuite, il a laissé entendre que « le prêt accordé à Souapiti porte sur une période de 20 ans avec un délai de grâce de 7 ans et un taux d’intérêt de 2% par an. Il y a les frais de gestion et les frais administratifs, mais les deux ne dépassent pas 1% ».

De son côté, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Cheick Taliby Sylla, est revenu sur les efforts entrepris par le président Alpha Condé pour la fourniture d’électricité. « Souapiti, c’est 450 MW d’énergie. Et, s’il n’y avait pas eu l’implication du président de la République, on n’aurait pas aujourd’hui atteint le niveau de construction de Souapiti. Jusqu’à date, près de 700 millions de dollars ont été investis par la société avec laquelle la Guinée est en partenariat pour construire ce gigantesque barrage. Et, il n’y aura plus d’autres barrages plus grands que Souapiti en République de Guinée. Son coût, c’est 1 milliard 175 millions de dollars, c’est l’investissement le plus important », a-t-il mentionné.

En outre, Cheikh Taliby Sylla a fait savoir que ces prêts ne seront pas remboursés par l’Etat guinéen. « Le remboursement ne sera pas fait par l’Etat guinéen. Le remboursement se fera par une société qui a été créée à cet effet qui s’appelle la société de gestion de l’énergie de Souapiti. Cette société est déjà créée et un décret présidentiel a nommé le directeur général de ce projet. Donc, tout le prêt sera rétrocédé à cette société qui aura en charge de rembourser ces dettes-là », a précisé le ministre.

Pour ce qui est des deux projets portant sur la route nationale Coyah-Mamou-Dabola et les voiries urbaines de Conakry, c’est le ministre des Travaux Publics qui a apporté ces précisions. Selon Moustapha Naïté « les deux projets, c’est 598 millions de dollars. La durée est de 36 mois. Par rapport à la voirie de Conakry, ce qui va être essentiellement fait, c’est 66 km de voiries urbaines, l’agrandissement aussi en 2×2 deux voies de la Bellevue jusqu’au pont 8 novembre, deux échangeurs au Km 36 et à Kagbélen. Donc, certains axes ont été identifiés, il reste d’autres axes à identifier ».

En ce qui concerne le tronçon Coyah-Mamou-Dabola, Moustapha Naïté a dit que « la route sera élargie de 10 mètres, en éliminant beaucoup de courbes, surtout entre Kindia-Mamou. Donc, l’idée et l’accent ont été mis sur la route nationale numero1 pour que, du port de Conakry nous puissions rejoindre Kourémalé le plus rapidement possible. Donc, en réalisant cette route nationale, économiquement les retombées seront énormes pour la Guinée parce que c’est tout le Sahel qui sera désenclavé à partir du port de Conakry ».

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél: 664 413 227/654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin