A trois semaines de la rentrée scolaire, le lycée Yomboya dans la commune urbaine de Boké se trouve dans une situation assez préoccupante. La plupart des salles de classes de l’établissement sont aujourd’hui quasiment impraticables et les enseignants ne sont pas en nombre suffisant, a constaté le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Pendant qu’ils mettent les choses en place pour préparer la rentrée scolaire prévue le 03 octobre prochain, les responsables du lycée Yomboya de Boké font face à de sérieuses préoccupations. En effet, cette école construite en 1971, se trouve aujourd’hui dans un état de délabrement très avancé. La plupart des salles de classes sont presqu’impraticables, explique le censeur du lycée, Salifou Keita.

« Nous avons 11 salles de classes, parmi les 11 nous n’avons que 2 salles qui sont dans un état acceptable, les autres c’est de la poussière. Nous nous battons quand même pour qu’à la rentrée nous puissions faire quelque chose, parce que nous avons des parents d’élèves qui sont volontaires. Mais on n’a pas manqué de notifier dans nos rapports de rentrée et de fin d’année l’état dans lequel se trouve le lycée Yomboya », a-t-il indiqué.

En plus du mauvais état des infrastructures, de nombreuses tables-bancs sont cassées et ne sont plus opérationnelles. Mais ce n’est pas tout. Le lycée est confronté aussi à un manque d’enseignants : « On a besoin d’un professeur de biologie, un professeur de français et un professeur de chimie. J’espère quand même que cela va s’arranger parce que monsieur le DSPE m’a appelé récemment au téléphone et je lui ai déjà fait part de la situation », a dit le censeur.

De Boké, Abdourahmane N’Diaré Diallo pour guineematin.com

Tél. : 628 98 49 38

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin