Trois semaines après la fin du Hajj 2018, de nombreux pèlerins guinéens sont encore bloqués à la Mecque. Le temps passe, et rien n’augure un retour imminent de ces pèlerins en Guinée. Aujourd’hui, ils craignent sérieusement de se retrouver dans la rue, loin de leur pays.

Tout ce qui commence mal, finit-il mal ? Ce n’est sans doute pas toujours le cas. Mais pour ce qui est du hajj 2018, c’est bien à cela que de nombreux pèlerins guinéens assistent. Après avoir souffert au départ à Conakry, ils se retrouvent dans la même situation au moment du retour.

Elhadj Mamadou Pêté Diallo, le pèlerin de Coyah qui a envoyé le message de sos depuis la Mecque

Elhadj Mamadou Pêté Diallo

Selon nos informations, des milliers de pèlerins guinéens sont bloqués actuellement à la Mecque, trois semaines après la fin du hajj. Parmi eux, Elhadj Amadou Pèthè Diallo, déboussolé et effaré.

« Le pèlerinage est fini il y a près d’un mois, et jusqu’à présent nous sommes bloqués ici. Sur les 25 convois de la Guinée, il n’y a que 11 qui sont rentrés. Je ne comprends pas comment on puisse payer les montants que nous devons et qu’ils ne puissent pas trouver un avionneur pour nous ramener.

Et malheureusement, personne n’est là pour nous répondre. C’est extraordinaire ! Même le premier vol qui a ramené les responsables qui étaient là a été bloqué à l’aéroport pendant 6 heures de temps pour soi-disant négocier les paiements des montants dus pour le transport », explique-t-il.

En plus de la stupéfaction, il y a aussi l’inquiétude qui gagne aujourd’hui les pèlerins guinéens qui se disent abandonnés par nos autorités. Ils craignent de se retrouver dans la rue dans les jours à venir.

« Ce qui risque d’arriver maintenant, c’est que le contrat de location des maisons et celui de la restauration va arriver à échéance. Donc, si rien n’est fait dans trois jours, on va se retrouver sans le couvert », souligne Elhadj Pèthè Diallo.

Toutes nos tentatives pour joindre les responsables du secrétariat général des affaires religieuses sur cette situation sont restées vaines.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628124362

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin