Un incendie s’est produit ce vendredi, 14 septembre 2018 à Petit Simbaya dans la commune de Ratoma. Il n’y a pas eu de pertes en vies humaines ni de blessés, mais d’importants dégâts ont été enregistrés, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Cet incendie est survenu dans l’après-midi de ce vendredi, 14 septembre 2018 au secteur Gare Centre, relevant du quartier Petit Simbaya dans la commune de Ratoma. Le feu s’est déclaré dans un bâtiment dont les occupants étaient sortis. Une seule femme était dans la maison au moment des faits. Celle-ci est sortie à temps, et le chef de quartier a aussitôt fait appel aux sapeurs-pompiers qui sont venus éteindre le feu.

« Dès que j’ai appelé le responsable technique de Laguipres, il a dépêché une équipe qui est venue faire le travail que vous remarquez vous-mêmes. Au moins il n’y a pas eu de perte en vie humaine parce qu’il y avait une femme sourde qui était dedans mais on l’a évacuée vers chez moi. On remercie Dieu car personne n’est restée dans l’incendie », a témoigné le chef de quartier, Mamadou Oury Fady Diallo.

Mais avant l’arrivée des sapeurs-pompiers, tous les objets se trouvant dans la maison étaient déjà calcinés. Un seul objet n’a pu être sauvé. C’est pourquoi d’ailleurs, dès l’arrivée des services de secours, certains jeunes ont commencé à les lapider. Un comportement que regrette et condamne le chef de quartier.

« Je conseille à ma jeunesse de ne pas prendre des cailloux contre les sapeurs-pompiers qui viennent pour sauver les gens, ils ne viennent pas pour violenter les gens. Ça je dis à ma jeunesse de se retenir devant les sapeurs-pompiers ou les véhicules de Laguipres. Je ne vais pas être souple avec eux, celui qui sera pris en train de lapider les véhicules des sapeurs-pompiers, je ne vais pas le pardonner », a averti Mamadou Oury Fady Diallo.

Les sapeurs-pompiers ont réussi à éteindre le feu, mais les victimes de cet incendie ont tout perdu.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel: 620 21 39 77

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin