S’il a réussi à calmer les jeunes de Mandiana et à les emmener à reporter leur manifestation qui devait avoir lieu ce lundi, le doyen des sages de la ville n’a cependant pas été tendre à l’égard du pouvoir en place.

Au sortir d’une réunion avec les jeunes qui protestent contre « les fausses promesses » du président Alpha Condé et la répression sanglante de leur manifestation de vendredi, le Sotikèmo a dénoncé le chef de l’Etat guinéen et son régime qu’il accuse de mensonge et de trahison. Il l’a dit au micro du correspondant de Guineematin.com à Mandiana.

Si le calme est revenu à Mandiana après la répression de la manifestation des jeunes de la ville qui a fait un mort et de nombreux blessés vendredi, c’est grâce à l’implication du Sotikèmo (le doyen des sages) de la ville. Mawa Ibrahima Diallo a eu plusieurs rencontres avec les protestataires pour tenter de les calmer. Il a réussi notamment à faire reporter la marche pacifique que les jeunes comptaient organiser ce lundi au 24 septembre prochain.

Pour autant, le vieil homme ne prend pas partie pour le pouvoir, ouvertement en tout cas. Car, lui-même juge les revendications des jeunes Mandiana légitimes et dénonce le président Alpha Condé et son régime qu’il accuse d’avoir trahi Mandiana.

« Laissez-moi vous dire que ce régime est un régime de mensonge ! Dites au président de la République qu’il nous a trahis, il nous a trompés pour qu’il soit président. Mais on ne peut pas nous asseoir et voir nos enfants tomber sous les balles des forces de l’ordre sans raison. Dites-lui que c’est moi Mawa Ibrahima Diallo qui ai dit ceci », a déclaré le doyen des sages de Mandiana.

Pour l’instant, le calme est revenu et la vie a repris normalement dans la ville de Mandiana. Mais les jeunes promettent de redescendre dans la rue dès lundi prochain pour manifester pacifiquement jusqu’à ce qu’ils soient entendus par les autorités du pays.

De Mandiana, Paul Sandouno pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin