La Direction Nationale des Transports Terrestres vient d’introduire dans le circuit de nouvelles plaques d’immatriculation de mauvaises qualité pour, dit-on, règlementer l’exploitation des motos dans le secteur du transport en commun, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

La Direction Nationale des Transports Terrestres a récemment invité les conducteurs de taxis motos à changer la plaque d’immatriculation de couleur rouge en fond noir. Mais, les acteurs du secteur disent n’avoir jamais été associés, ni de près, ni de loin, à la prise de cette décision.

L’autre aspect du problème qui résulte de la prise de cette décision cavalière, c’est la mauvaise qualité des nouvelles plaques d’immatriculations proposées par les services compétents.

Pour le moment, rares sont les conducteurs de motos taxis qui ont cherché à se conformer à la nouvelle règlementation.

Du coté des services compétents, nous n’avons eu aucun interlocuteur disponible à la Direction Régionale des Transports Terrestres de Labé. Au moment de notre passage, le chef du service était en mission à Conakry.

Le seul agent qui assurait la permanence du service semblait avoir un agenda très chargé pour nous accorder une infime partie de son temps. Mais, ce n’est que partie remise pour GuineematinTV, nous l’espérons.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin