La prochaine célébration du soixantième anniversaire de l’indépendance de la Guinée a polarisé les débats au RPG Arc-en-ciel à l’occasion de l’assemblée générale du parti au pouvoir de ce samedi, 22 septembre 20018. De nombreux cadres et militants du parti ont pis part à cette rencontre présidée par Tidiane Traoré, membre du bureau politique national, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

À l’ouverture de la séance, Tidiane Traoré a fait observer une minute de silence à la mémoire de certains responsables de sections, décédés récemment, et de la victime de la répression des forces de l’ordre à Mandiana.

En ce qui concerne la célébration des 60 ans de l’indépendance de la Guinée, Elhadj Tidiane Traoré est revenu sur la longue histoire de l’accession de la Guinée à l’indépendance, le 02 octobre 1958. Par la même occasion, il a lancé un appel à tous les citoyens à se mobiliser massivement le jour de la fête. « Entre nous guinéens, ce que nous cherchons, c’est la paix. Entre nous guinéens, ce que nous cherchons c’est de bannir la différence. Je veux parler du racisme, je veux parler du régionalisme, je veux parler du communautarisme, je veux parler de religion. Donc, c’est pour vous dire de vous mobiliser tous le jour de la fête de l’anniversaire. Mobilisez-vous, il y a 50 sections. Nous avons invité 6 Chefs d’Etats qui viendront prendre part à la cérémonie », a fait savoir le président de la séance.

De son côté, Sanoussy Bantama Sow, ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, a insisté sur la nécessité de célébrer cet anniversaire. « Le peuple de Guinée s’est levé comme un seul homme, pas de Soussous, il n’y avait pas de Malinké, il n’y avait pas de Peulh, il n’y avait pas de forestiers. Tous les partis politiques d’alors, que ça soit le PDG, le BAG, le PRA, se sont tous donnés les mains, comme un seul homme, pour dire que la Guinée préfère la liberté dans la pauvreté à l’opulence dans l’esclavage. C’est pourquoi, la commission d’organisation, nous lançons un appel solennel à tout le peuple de Guinée comme en 1958, que tous les guinéens et guinéennes se mobilisent comme un seul homme, sans aucune considération régionale, pour célébrer l’an 60 de notre indépendance ».

Revenant sur les dispositions prises pour la célébration de cette fête, Bantama Sow a dit qu’il y aura « le défilé militaire, le ministère de la culture, tous les artistes, vont défiler. Et, je promets que la culture guinéenne prouvera de plus sa partie prenante. À Conakry, ce jour, le transport public sera gratuit. Tous les bus qui circulent à Conakry vont circuler gratuitement. Le train Conakry Express va circuler gratuitement. La finale de la coupe de la première édition du tournoi inter-préfectoral, doté du trophée du Président de la République, se jouera ce jour au stade du 28 septembre ».

Selon le ministre Sanoussy Bantama Sow, un grand concert sera offert à la jeunesse dans le cadre de l’organisation de la nuit de l’indépendance.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin