Plus de 200 hectares de champs de riz inondé sont sous l’eau suite au débordement du fleuve Tinkisso, au niveau du district de Fifa, relevant de la sous-préfecture de Kintinian, dans la préfecture de Siguiri. Cette inondation est la conséquence des fortes pluies enregistrées dans la localité dans la nuit du mardi 17 au mercredi 18 septembre 2018, rapporte Guineematin.com à travers son correspondant local.

Les champs de riz inondé du district de Fifa, situé à 85 kilomètres de Kintinian et à 125 kilomètres de la ville de Siguiri, sont complètement envahis présentement. A cela s’ajoute le fait que la localité, essentiellement agropastorale, située au bord du Tinkisso, est aujourd’hui coupée du reste du monde.

Sanassy Camara, président de la société civile de Kintinian, qui s’est rendu sur les lieux hier vendredi, parle tout simplement de catastrophe. Selon lui, « c’est une catastrophe. La nuit du mardi, une forte pluie est venue, elle fait déborder le fleuve Tinkisso. Les citoyens cultivent au bord de ce fleuve, maintenant les champs sont sous l’eau. Nous avons mesurés 285 hectares de riz sont sous l’eau et, jusqu’à présent, l’eau ne fait que venir. Si rien n’est fait dans les prochains jours, la population sera confrontée à une famine. Presque tout le village est victime. Le plus inquiétant, c’est que le village est enclavé maintenant. L’eau a coupé toute les routes », a fait savoir monsieur Camara.

A noter que les autorités administratives de Kintinian et de Siguiri ne se sont pas encore rendues sur les lieux pour toucher du doigt cette réalité. Toutes nos tentatives pour joindre le sous-préfet de Kintinian sont restées vaines.

De Siguiri, Bérété Lanceï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin