Alors que le gouvernement négocie actuellement avec le SLECG pour éviter la perturbation de la rentrée scolaire prévue le 03 octobre prochain, les responsables des établissements scolaires du pays s’apprêtent à recevoir les élèves et les enseignants.

C’est dans le cadre de ces préparatifs justement qu’une réunion s’est tenue ce samedi, 29 septembre 2018 dans la ville de Mandiana. La DPE a convoqué tous les acteurs concernés pour discuter autour de ces préparatifs, a constaté le correspondant de Guineematin.com sur place.

Après la baisse des tensions qui ont fait suite à la répression de la récente manifestation de jeunes de la ville de Mandiana qui avait un mort et plusieurs blessés, les responsables du secteur éducatif de la préfecture se sont retrouvés pour plancher sur les préparatifs de la rentrée scolaire. La rencontre qui s’est tenue au lycée Pathé Diallo de la commune urbaine a réuni autour du DPE, DSEE (délégués scolaires de l’enseignement élémentaire), l’APEAE (association des parents d’élèves et amis de l’école) et les chefs d’établissements scolaires de la préfecture.

« Nous nous sommes retrouvés ce matin pour essayer d’être au même niveau que les autres. L’objectif de la réunion est de partager les grandes instructions du département par rapport à la gestion de cette année scolaire qui commence le 03 octobre prochain, si tout va bien. Ensuite, passer en revue les grandes décisions internes prises par rapport à nos réalités internes, c’est-à-dire le déficit d’enseignants. S’il y en a partout, chez nous c’est encore criard », a indiqué Georges Guilavogui, le Directeur préfectoral de l’éducation au sortir de la rencontre.

Ce dernier a déploré aussi des bâtiments décoiffés dans certaines écoles suite à des intempéries mais aussi le faible taux de scolarisation à Mandiana, particulièrement pour les jeunes filles. Deux sujets qui ont été également abordés au cours de cette rencontre. Et Georges Guilavogui sort de cette rencontre avec un message d’assurance. « La feuille de route qui a été donnée par le département a été largement communiquée, la lecture a été faite, accompagnée de commentaires, la lanterne des uns des autres a été suffisamment éclairée.

Après nous avons recueilli certaines informations auprès des DSEE et des directeurs d’écoles sur l’état d’avancement des préparatifs de la rentrée scolaire, c’est-à-dire l’entretien des cours scolaires, la préparation des mobiliers, l’entretien des infrastructures scolaires, etc. Ainsi, nous avons pu obtenir toutes les informations de l’intérieur et nous sommes rassurés au jour d’aujourd’hui que l’ouverture des classes peut avoir lieu sans problèmes majeurs », a laissé entendre le DPE de Mandiana.

De Mandiana, Paul Sandouno pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin