Le secrétaire général de la section syndicale du Port Autonome de Conakry, principal adversaire de la cession d’une partie du port à une société turque, est arrivé tôt, dans la matinée de ce lundi, 1er septembre 2018, au tribunal correctionnel de Kaloum.

Poursuivi pour diffamation et dénonciation calomnieuse, le procès de Cheick Chérif Touré va donc commencer aujourd’hui, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est à Kaloum.

Actuellement, les deux entrées qui mènent au tribunal de première instance de Kaloum sont sous haute surveillance policière. Monsieur Cheick Chérif Touré est déjà assis au coin réservé aux prévenus dans la salle d’audience. Ce responsable syndical des travailleurs du port autonome de Conakry est poursuivi pour diffamation et dénonciation calomnieuse à l’encontre du chef de l’Etat et de son fils.

Cheick Cherif Touré a mené la contestation contre la cession d’une partie du Port Autonome de Conakry aux turcs d’Albayrak. Un contrat jugé par les contestataires comme non bénéfiques à notre pays.

Les choses sont en train de se mettre en place petit à petit pour le début des débats dans ce dossier. Cheick Chérif Touré est arrivé sur les lieux avec son avocat, maitre Salifou Béavogui.

Du TPI de Kaloum, Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin