Le soixantième anniversaire de l’accession de la Guinée à l’indépendance nationale a été célébré ce mardi, 02 octobre 2018, avec faste à travers le pays. Dans la préfecture de Coyah, la fête a mobilisé une foule immense en présence des autorités à tous les niveaux.

Après le dépôt de la gerbe de fleurs à la place des martyrs, c’est au centre ville de Coyah que les corporations de la commune ont défilé devant le préfet et les cadres des structures déconcentrées, a constaté sur place Guineematin.com à travers son envoyé spécial.

Aux environs de neuf heures, le préfet de Coyah, Dr Ibrahima Barboza Soumah, a procédé au dépôt d’une gerbe de fleurs à la place des martyrs, située en face du bloc administratif. Dans une brève allocution, le préfet a rendu hommage à nos devanciers qui se sont battus pour que la Guinée recouvre la liberté après 60 ans passés sous la domination coloniale française.

Par la suite, c’est au centre ville, à la place de l’indépendance, que la fête s’est poursuivie. Toutes les corporations se sont livrées au traditionnel défilé au rythme de la fanfare dans une ambiance festive. Des transporteurs aux enseignants en passant par les eaux et forêts, l’agriculture, la santé, les impôts, les corps de métiers, les forces de défense et de sécurité, les comédiens,… Tout ce beau monde a paradé devant les officiels dans une ambiance bon enfant. Il s’en est suivi une prestation artistique qui a mis la foule en transe.

Puis, le préfet de Coyah s’est adressé à la foule. Dans son discours, Dr Ibrahima Barboza Soumah a félicité les populations pour la mobilisation. « Le 02 octobre 2018, maquant l’an 60 de notre souveraineté nationale, placée sous le signe de la souveraineté assumée, me donne l’opportunité de féliciter et souhaiter mes meilleurs vœux d’excellente santé et de quiétude sociale à l’ensemble à l’ensemble des populations de Coyah ».

Par ailleurs, Dr Barboza Soumah est revenu devant la foule sur le combat mené par nos devanciers pour l’accession à l’indépendance. « Cette fête me donne l’occasion de remercier, à travers vous, le peuple de Guinée pour les efforts consentis par vos braves et valeureux fils dans la difficile bataille de libération des peuples d’Afrique. C’est pourquoi, du haut de cette tribune officielle, j’interpelle la conscience collective de tous les soumbouyakas pour plus de bénédictions pour le repos dans le paradis des fiers devanciers, les architectes de notre indépendance. Je veux nommer, avec déférence, les regrettés Ahmed Sékou Touré, Saifoulaye Diallo, Lansana Béavogui, M’balia Camara, Hadja Mafory Bangoura, Loffa Camara, Madéira Kéita, Barry Diawadou, Ibrahima Barry dit Barry 3, qui ont incarné un leadership extraordinaire… »

En outre, le préfet s’est exprimé sur la prochaine mise en place des exécutifs, programmé le mercredi, 05 octobre 2018, par le ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation. « Dans le cadre de la préservation de nos acquis précieux, réalisés sous le régime du professeur Alpha Condé, du maintien et de la consolidation de la paix et de la quiétude sociale, en prélude à la mise des organes exécutifs des conseils communaux, je lance un appel pressant et patriotique à l’ensemble des leaders politiques, des militants et sympathisants à toujours faire preuve de maturité politique pour un développement harmonieux de la préfecture de Coyah ».

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin