Le 60ème anniversaire de l’accession de la Guinée à la souveraineté a été célébré avec brio à travers la Guinée, ce mardi 2 octobre 2018. Dans la préfecture de Kindia, une forte mobilisation a caractérisée cette fête en présence des autorités à tous les niveaux, des femmes, des jeunes ainsi que des quatre coordinations de la Guinée, rapporte Guineematin.com à travers un de ses correspondants basé à Kindia.

C’est la place des martyrs qui a servi de cadre aux festivités dans une ambiance électrique. La cérémonie a connu une forte mobilisation populaire. Tout a commencé, tôt ce matin, par le dépôt de la gerbe de fleurs à la mémoire des victimes du combat pour l’accession à la souveraineté nationale.

Dr Cheick Taliby Sylla, ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, qui a présidé la cérémonie, a rappelé l’importance de la célébration de notre indépendance. « Les 60 ans de sagesse, les 60 ans de toute la population de Kindia, de toutes les communautés confondues, c’est ça que nous avons vécu ici. Nous avons été fortement impressionnés du contenu du défilé, du nombre de gens, de la qualité des personnes qui ont été réunies ici pour fêter notre fête nationale. Ce que nous avons de commun en Guinée, c’est cette fête nationale, c’est le 2 octobre, c’est le 28 septembre, c’est le 25 août. Voilà ce que nous avons de commun, que nous devons préserver, développer, étoffer, transmettre l’histoire, l’histoire contemporaine de la Guinée à notre génération future les valeurs cardinales de cette indépendance »

Par ailleurs, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, a expliqué que des acquis importants sont à mettre à l’actif de nos devanciers. « Les acquis sont incommensurables. Le premier acquis, c’est d’être libre. Quand on n’est pas libre, on ne peut pas faire ce que l’on souhaite faire. Maintenant, quand vous prenez en matière d’infrastructures écolière, médicales… plus de cent usines étaient là pendant la 1ère République, voire cent cinquante. Mais, l’acquis le plus important, c’est le capital humain, ce que la première République a mis dans la formation des cadres…

Madame Cissé Sarangbé Camara, gouverneure de la région administrative de Kindia, dira que « les anciens ont profité pour rappeler à la jeune génération ce qui s’est passé avant l’indépendance, pendant l’indépendance. Le professeur, en décidant que chaque préfecture fête solennellement l’anniversaire de note indépendance, a voulu que les gens se rappellent que ceux qui nous ont donné l’indépendance se sont donné les mains. Le président de la République veut que le peuple de Guinée se donne les mains au-delà de nos clivages ethniques, politiques pour amener ce beau pays au développement économique ».

Pour sa part, l’honorable Dr Abdoulaye Sylla, député à l’Assemblée Nationale s’est réjouit de la réussite de l’événement à travers une grande mobilisation. « Je retiens que la population de Kindia a écouté le professeur Alpha Condé, quand il a lancé l’appel pour dire que cette année la fête du 2 octobre se passerait dans toutes les préfectures .Chacun va fêter chez soi. Donc, la mobilisation aujourd’hui à Kindia ne nous a pas surpris, connaissant ma population et mes militants. Aujourd’hui, je suis très content de tout ce qui s’est passé à la place des martyrs ».

De Kindia, Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tél : 628516796

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin