Au lendemain du décret portant sur la destitution du président de la Cour Constitutionnelle, les membres des Forces sociales de Guinée se sont réunis pour produire une déclaration. Pour ces acteurs de la société civile guinéenne, la Cour Suprême doit prendre ses responsabilités et les citoyens guinéens doivent se mobiliser pour mettre fin à ces violations répétées des lois de la République.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, l’intégralité de cette déclaration des Forces Sociales de Guinée :

A l’instar de l’opinion nationale et internationale, nous avons suivi avec indignation la diffusion du décret portant remplacement du Président de la Cour Constitutionnelle, dans la soirée du mercredi 3 octobre 2018.

Cet acte anti constitutionnel fait suite à une série de violations des lois de la République par le pouvoir exécutif qui est le garant du respect de nos textes fondamentaux et du bon fonctionnement de nos Institutions.

Il s’agit là d’une grave décision qui constitue une menace pour la stabilité de nos institutions qui pourrait ouvrir la voie à une incertitude de nature à mettre en péril les fondements de notre nation.

Au regard de la gravité de la situation, les Forces Sociales de Guinée lancent un appel :

– A la Cour Suprême à prendre ses responsabilités en vue de diligenter la plainte introduite par la Société Civile à travers le Balai Citoyen pour faux et usage de faux en écriture publique à la Cour Constitutionnelle.

– Aux citoyennes et citoyens épris de paix et de justice, à se mobiliser pour mettre fin à ces violations répétées des lois de la République.

– Aux organisations de la société civile, aux syndicats, aux organisations socioprofessionnelles et aux partis politiques à unir leurs forces pour empêcher les velléités d’une éventuelle révision de la Constitution en vue d’un pouvoir à vie.

Dans cet esprit, les Forces Sociales de Guinée informent l’opinion que des démarches sont en cours pour unir toutes les forces de la Nation en vue d’actions visant à préserver la stabilité de nos Institutions et à défendre les acquis de notre jeune démocratie.

Ensemble, Unis et Solidaires, nous Vaincrons.

Conakry, le 04 octobre 2018

Les Forces Sociales de Guinée

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin