Urgent : l’installation des conseils communaux de nouveau reportée

C’est une information de dernière minute ! Alors que tous les conseillers communaux préparaient déjà les souliers et habits de « fête » avec lesquels ils comptaient paraître demain pour leur installation tant attendue, on vient leur annoncer que les cérémonies d’installation de demain, samedi, sont (encore) reportées « à une date ultérieure », a appris Guineematin.com d’un des futurs conseillers, dans la soirée de ce vendredi, 05 octobre 2018 .

A en croire notre source, l’argument avancé par les autorités est « le retard dans la mise en place des dispositions techniques : urnes, bulletins, enveloppes, isoloirs… ». Mais, étant donné que dans plusieurs communes ces dispositions sont déjà prises, beaucoup de nos interlocuteurs soupçonnent plutôt le pouvoir de vouloir retarder ces installations à cause des querelles de positionnement au niveau du parti présidentiel.

Comme on le sait, en s’engageant aux élections locales du 04 février dernier, craignant de perdre les électeurs à causes des malentendus, le RPG arc-en-ciel n’avait pas désigné des têtes de liste. Et, le report de ce choix occasionne actuellement des divergences difficiles à gérer. Ce qui a poussé le parti d’Alpha Condé à demander aux différents protagonistes d’aller à des élections primaires avant la mise en place des conseils communaux pour gérer au mieux cette crise à l’interne.

Malheureusement, dans plusieurs communes urbaines et rurales, la lutte est tellement farouche que le parti a du mal à se trouver des candidats consensuels.

Dans certaines circonscriptions, la primaire est même annulée ! C’est le cas de la commune rurale de Doko où des jeunes ont pris d’assaut le bureau de vote pour tout perturber, au motif que le candidat favori du RPG arc-en-ciel (majoritaire dans cette commune rurale) est un homme de caste, puisqu’il est de la ligne des griots…

Bref, plusieurs commentateurs estiment que l’administration publique qui est à la dévotion du parti présidentiel a préféré retarder tout le processus d’installation des conseils communaux le temps de gérer les conflits internes du RPG arc-en-ciel.

Alors, quand est-ce que ces élus locaux pourront-ils finalement se faire installer ? Tous les regards sont de nouveau tournés vers le département où trône le Général Boureima Condé, le patron de tous les Gouverneurs et préfets de la République de Guinée !

A suivre sur Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS