Manifestation à Kinièbakoura (Siguiri) : des RPGistes menacent de voter UFR contre Lamine 1 Kéita

image d’archive

Les jeunes de la commune rurale de Kinièbakoura étaient dans la rue hier, samedi 06 octobre 2018, ils manifestaient contre l’élection de Lamine 1 Kéïta, ancien président de la délégation spéciale, lors de la primaire organisée la veille, vendredi 05 octobre 2018, rapporte le correspondant de de Guineematin.com à Siguiri.

Ils étaient plus de 500 jeunes manifestants dans la rue pour contester le choix de Lamine 1 Kéïta pour diriger la commune rurale de Kinièbakoura. Les jeunes manifestants ont notamment dénoncé le truquage du vote, la corruption et l’injustice dans le parti présidentiel.

Selon Moriba Traoré, l’un des leaders des manifestants, il n’y a pas eu d’élection, Lamine 1 Kéita a été plutôt imposé : « Lamine 1 Kéîta a été imposé par le comité directeur de Siguiri, lors d’une manifestation ici en 2013. Les jeunes ont incendié les motos du RPG, c’est Lamine Kéita qui a payé ces motos pour le récompenser. On l’a imposé à la tête de la délégation spéciale en nous promettant qu’il ne sera pas candidat après. Pour nous, c’est Souïmala Traoré le maire ! Si le RPG arc-en-ciel veut imposer Lamine 1 Kéïta qui n’est pas de Kinièbakoura, nous ne l’accepterons pas. Sans Soumaïla Traoré, il n’y aura pas d’installation à Kinièbakoura ! Il faut que cela soit clair, nous préférerons qu’un autre parti soit à tête de la commune de Kinièbakoura ; mais, pas Lamine 1 Kéita ».

Joint au téléphone par Guineematin.com, Lamine 1 Kéïta, principal concerné, a dit avoir gagné loyalement la primaire. « Je suis surpris de cette contestation ! Lors de la primaire, les 17 conseillers du RPG arc-en-ciel étaient présents dans la salle, Simoumaïla Traoré était présent… Dès après les élections, les jeunes ont manifestés mais je suis déjà élu et le débat est clos ».

Egalement joint au téléphone par Guineematin.com ce dimanche, Adama Cissé, le secrétaire général du comité Bolibana 1 (commune urbaine de Siguiri) qui a conduit la mission du RPG arc-en-ciel (composée de six personnes) à Kinièbakoura pour organiser cette élection primaire, l’élection a bel et bien eu lieu et dans le respect des règles démocratiques. « Soumaïla Traoré était dans la salle, il s’est présenté à la primaire et a été battu. Il est donc le candidat démocratiquement choisi par les élus du RPG arc-en-ciel pour la mairie de cette commune rurale ».

Selon certaines sources, ce sont des considérations outre que politiques qui sont à la base de cette contestation. Soumaïla Traoré est de Kinièbakoura centre, tandis que Lamine 1 Kéita est de Dioumabana (une localité située en dehors du centre-ville). Ce sont donc les citoyens de Kinièbakora (centre de la commune rurale) qui ne veulent pas qu’un citoyen de Dioumaban soit installé comme maire. Ce sont donc eux qui menacent de voter UFR contre le candidat du RPG arc-en-ciel…

A rappeler que la commune rurale de Kinièbakoura compte 23 sièges : 17 pour le RPG arc-en-ciel et 6 pour l’UFR. Sauf changement de dernière minute, l’élection des membres de l’exécutif communal est prévue le 15 octobre 2018

A suivre !

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS