La crise se poursuit au sein du RPG Arc-en-ciel à Kinièbakoura dans la préfecture de Siguiri. Quelques jours après la manifestation de ses partisans, Soumaïla Traoré, l’un des candidats déclarés du parti pour briguer le poste de maire de cette commune rurale, est sorti de son silence. Il dément l’organisation d’une primaire pour désigner le candidat du parti à la mairie et promet qu’il ne cédera pas au profit de son adversaire, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

Le RPG Arc-en-ciel a remporté le plus grand nombre de communes lors des élections locales du 04 février à travers le pays. Mais, cette victoire n’a pas apporté que du sourire au parti au pouvoir. Les responsables du parti se retrouvent dans la tourmente dans plusieurs localités depuis qu’il s’est agi de choisir ses candidats aux postes de maires. Au nombre de ces localités à problème, Kinièbakoura. Une commune rurale relevant de la préfecture de Siguiri.

Dans cette localité, deux élus du RPG Arc-en-ciel se disputent la candidature du parti à la mairie. Il s’agit de Mamady 1 Keita et de Soumaïla Traoré. Aujourd’hui, les dirigeants du parti à Siguiri disent avoir organisé une primaire (élection interne pour départager les deux candidats) qui a choisi Mamady 1 Keita pour briguer le poste de maire de Kinièbakoura. Ce à quoi s’opposent catégoriquement Soumaïla Traoré et ses partisans. Le candidat à la mairie assure qu’il n’y a jamais eu de primaire à Kinièbakoura.

« Je ne sais pas quand cette primaire dont ils parlent a eu lieu à Kinièbakoura, il n’y en a jamais eu d’ailleurs. La sous-section et le comité directeur se sont retrouvés à huis clos pour désigner Mamadi1Keita comme maire et moi vice maire. Aucun des 17 conseillers n’a participé à ce choix. Quand j’ai appris qu’ils ont tenu cette réunion, j’ai cherché à connaître ce qu’il a résulté de la réunion, mais personne n’a voulu me le dire.

C’est après qu’un parent est venu me trouver à la maison pour me dire qu’une délégation du parti est à la sous-préfecture et qu’ils ont une réunion. Etant élu et de surcroît candidat à la mairie, je n’étais pas informé de la rencontre. Quand je suis allé, ils m’ont dit que le parti a choisi Mamadi1Keita comme maire et moi comme vice maire, et que c’est le choix du parti. En ajoutant qu’il faut accepter ce choix pour éviter la destruction du RPG à Siguiri », explique Soumaïla Traoré.

Et, l’élu du RPG Arc-en-ciel souligne qu’il n’est pas prêt à accepter ce choix de son parti. « Je leur ai déjà que c’est le RPG qui sera détruit mais nous, nous n’allons pas céder », ajoute-t-il.

La semaine dernière, des partisans de Soumaïla Traoré ont manifesté dans la localité pour dénoncer le choix de Mamady 1 Keita comme candidat du RPG Arc-en-ciel à la mairie de Kinièbakoura. Mamady 1 Keita et Adama Cissé, un des responsables du RPG Arc-en-ciel à Siguiri, avaient tous deux assuré que la primaire a été effectivement organisée et que Soumaïla Traoré a perdu cette élection interne. Le parti au pouvoir devra trouver une solution à ce problème avant l’installation du conseil communal dont la date n’est pas encore annoncée.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin