Mamadouba Bangoura de l’UDG élu maire de Kindia : colère et violence dans la ville

L’élection de l’exécutif communal de Kindia s’est déroulée sous haute tension ce lundi, 15 octobre 2018. Et pour cause, le pouvoir n’a pas accepté de respecter l’accord politique du 08 août 2018 qui prévoyait la désignation du maire de la commune urbaine par l’UFDG. Les conseillers de l’UFDG qui ont voulu empêcher l’élection se sont retrouvés dehors et ont même été violentés par les agents de sécurité. L’élection qui a eu lieu à leur insu, a porté Mamdouba Bangoura du parti UDG à la tête de la mairie, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Ce lundi, avant de procéder à l’élection, les responsables et conseillers du principal parti d’opposition du pays ont exigé le respect de l’accord politique du 08 août 2018. Ce que n’a pas accepté le délégué du ministère de l’administration du territoire qui est allé superviser l’élection de l’exécutif communal.

Face à la volonté des conseillers de l’UFDG d’empêcher toute élection ne respectant pas l’accord politique, les autorités ont déplacé l’élection dans une autre salle. Et, les conseillers de l’opposition qui ont insisté dans leur volonté d’empêcher l’élection, ont été violentés par les forces de l’ordre massivement déployées sur les lieux.

Finalement, l’élection de l’exécutif communal s’est déroulée sans Abdoulaye Bah et tous les élus de l’UFDG. Elle a porté Mamadouba Bangoura de l’UDG, le parti de Mamadou Sylla, à la tête de la mairie de Kindia. Le RPG Arc-en-ciel prend deux postes de vices maires. L’UFR, la NGR et le GPT obtiennent chacun un poste de vice maire.

Voici la liste de l’exécutif communal mis en place

Maire : Mamadouba Bangoura (UDG)

1er vice maire : Aminata Oularé (RPG-AEC)

2ème vice maire : Aboubacar Keita (NGR)

3ème vice maire : Maimouna Bangoura (UFR)

4ème vice maire : Mamadou Keita (RPG-AEC)

5ème vice maire : Kadiatou Barry (GPT)

Avant même que les noms des membres de l’exécutif communal ne soient annoncés, l’UFDG a déjà fait savoir qu’elle ne reconnaitra pas l’exécutif communal qui sera mis en place. Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président du premier parti d’opposition du pays, indique que Abdoulaye Bah reste et demeure le vrai maire de Kindia.

« Peut-être que Kindia sera gérée par deux maires : le vrai maire Abdoulaye Bah et celui qu’ils vont désigner là-bas. Parce que nous nous estimons que c’est une désignation qu’ils sont en train de faire et non une élection. J’ai appris que madame le Gouverneur, le préfet de Kindia et les gens du RPG Arc-en-ciel ont préparé la liste des membres de l’exécutif communal depuis hier nuit et qu’ils sont venus aujourd’hui pour entériner cette liste.

Ils ont chassé nos conseillers, ils les ont même violentés, ils ont refusé que l’élection se passe conformément à l’accord politique. C’est une honte ! Mais, pour nous, Abdoulaye Bah reste et demeure le maire de Kindia, à moins qu’ils créent deux mairies. La soi-disant élection qu’ils sont en train de faire est nulle et de nul effet », a dit l’opposant.

Une vive tension règne actuellement à Kindia. Déjà, des accrochages ont eu lieu entre les forces de l’ordre et des partisans de l’opposition rassemblés dans la ville. On note des blessés des deux côtés et plusieurs arrestations.

De Kindia, Amadou Bailo Batouala Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS