La Coordination Internationale pour le Développement de Télimélé (CIDT) continue son combat pour améliorer les conditions de vie dans la préfecture. C’est dans cette lancée qu’elle a lancé ce dimanche, 14 octobre 2018, les travaux de construction d’une école primaire de 3 classes, des toilettes et un bureau du directeur, en lieu place d’un hangar à Hobhêré, à 7 kilomètres de la commune urbaine, dans la commune rurale de Gougoudjé, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Docteur Diao Baldé

Pour la genèse de cette initiative, Docteur Diao Baldé, membre de la CIDT et représentant du donateur a donné d’amples explications. « Il y a eu une image parue sur les réseaux sociaux qui présentait un hangar qui est en paille, où étaient installés des enfants qui faisaient la scolarité dans des conditions extrêmement difficiles. Donc, ça a fait le tour du monde, ça a marqué les esprits. C’est ainsi que des personnes de bonne volonté ont vu cette image et s’y sont intéressés. Il y a mon fils, Ibrahima Kolon Baldé, qui réside au Canada, il y a aussi un de nos ressortissants, Diallo Amadou Thierno qui travaille à la BID, qui ont été intéressés. Les gens ont fait la promotion de cette image sur les réseaux sociaux. On s’est dit, l’idéal, c’est de visiter le site. C’est ainsi qu’on est venu à Hobhêré, on a vu les gens… On s’est rendu compte que c’est effectif, les enfants et le maître étaient là. C’est des gens extrêmement pauvres. C’est ainsi le cousin qui est à Djeddah, qui a les contacts des personnes de bonnes volontés, des donateurs, ils se sont engagés à financer. Le donateur, c’est une Saoudienne qui a travaillé à la BID, qui a mis de l’argent de côté, quelle voulait investir dans le secteur de l’éducation et de l’hydraulique. C’était un souhait dans son testament ».

Hadja Mariama École Diallo

Pour la Directrice Préfectorale de l’Education, Hadja Mariama École Diallo, la construction de cette école est une œuvre capitale pour le développement de Télimélé. « C’est un ouf de soulagement pour la population de Télimélé et pour la population de Hobhêré. La construction de cette école va apporter beaucoup de changements pour le secteur éducatif de Télimélé. Le hangar qui est là est inapproprié pour les enfants de Hobhêré. Il faut voir bien, on ne peut pas imaginer qu’un enfant peut passer la journée ici. Dieu merci, grâce aux personnes ressources, à la CIDT, à monsieur Mamadou Dian Baldé, qui a publié l’image de cette école, on a fait aujourd’hui la pose de la première prière de la construction de cette école de trois (3) salles de classes. Tout le monde est content. Nous voudrions que cette construction soit bien sécurisée, de ne pas la laissé abandonner. Je donne la garantie de doter l’école en enseignants », a promis la directrice préfectorale de l’éducation

Les populations ont exprimé leur joie de voir ce vieux rêve se concrétiser aujourd’hui. Elles ont rendu un vibrant hommage au donateur pour avoir accepté de financer la construction de leur école.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Téléphone: 622525250

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin