Kankan : la France et l’UE appuient la Guinée pour la destruction d’anciens stocks de munitions

Général Alpha Ousmane Diallo

La Guinée et se partenaires, notamment l’Union Européenne et le France, continuent leur combat contre les anciens stocks de munitions dans notre pays. Après la région de militaire de Kindia, celle de Kankan s’apprête à accueillir une mission dans le cade de la campagne de dépollution pyrotechnique en vue de neutraliser des stocks de munitions, véritable danger pour les populations, a appris un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

C’est à la base de l’Aviation militaire de Yimbaya, dans la commune de Matoto, qu’un avion de la sécurité civile française a atterri ce mercredi, 17 octobre 2018. A son bord, du matériel destiné à l’opération de dépollution pyrotechnique qui se déroulera dans la zone de Kankan entre le 21 octobre et le 22 décembre 2018.

Mme Jurate Smalskyte

Dans son discours, madame Jurate Smalskyte, cheffe d’équipe Gouvernance, section Coopération, de la délégation de l’Union Européenne (UE) en Guinée a dit être « très fière et honorée d’accueillir, au nom de l’Union Européenne, le personnel et matériel chargés d’une nouvelle opération de destruction d’anciens stocks de munitions en Guinée. L’UE et la France ont décidé d’appuyer une nouvelle campagne qui se déroulera cette fois à Kankan. Cette opération doit permettre d’éliminer les munitions anciennes et dangereuses dans la zone de Kankan, de sécuriser définitivement le site et de prévenir tout risque pour les populations riveraines ».

Par ailleurs, la diplomate européenne va préciser que « cette action concrète est au service de la prévention des risques qui affectent les populations guinéennes. Un risque, hélas, très concret lui aussi, puisqu’il avait coûté la vie à de nombreux citoyens dans le cadre d’accidents liés à la manipulation d’engins explosifs. La présence à Kankan de zones d’enfouissement de plusieurs dizaines de tonnes de munitions, constitue un risque majeur pour la population.

En outre, madame Jurate Smalskyte va rappeler que « cette intervention s’inscrit dans la continuité des deux précédentes campagnes de dépollution pyrotechnique menées en 2014 et 2016 à Kindia qui ont permis de neutraliser plus de 600 tonnes de munitions dispersés sur le site ou détenue par les populations avoisinantes dans le cadre d’un partenariat entre la Guinée, l’Union Européenne et la France ».

Selon nos informations, cette dépollution est conduite « à la demande des autorités guinéennes par la sécurité civile française avec l’appui des forces armées guinéennes et les services guinéens de protection civile. Elle est dotée d’une enveloppe financière de près de 15 milliards de francs guinéens, financée par l’UE et la France ».

Notre source va faire remarquer qu’à travers cette opération, la partie guinéenne devra apporter « un appui majeur pendant toute sa durée, avec la mise à disposition des engins nécessaires, le soutien en carburant et matériels divers, la mobilisation des démineurs et du personnel de soutien guinéen ».

Général Alpha Ousmane Diallo

Pour sa part, le représentant du ministre d’Etat en charge de la défense à cette cérémonie a salué l’apport incessant de partenaires de la Guinée sur le plan sécuritaire. Pour le Général de brigade Alpha Ousmane Diallo, inspecteur général des forces armées, « nous sommes réunis pour recevoir, dans le cadre de la coopération UE-France-Guinée, une importance délégation dans le cadre du programme d’appui à la sécurité du territoire et la prévention contre la menace terroriste à travers la dépollution pyrotechnique du site de Kankan. Ce programme, planifié et validé dans le cade d’un partenariat tripartite, répond aux besoins du gouvernement guinéen à sécuriser les populations et leurs biens et surtout à prévenir la menace terroriste en neutralisant les munitions et artifices enfouis dans la troisième militaire de Kankan au gré des contingences de l’histoire ».

Le général de brigade a invité les populations de Kankan « à s’engager à soutenir ce travail en respectant les différentes consignes de sécurité sur zone ».

Alpha Mamadou Diallo pour Guinematin.com

Tél 628 17 99 17

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS