Le député uninominal UFR à Boké, décédé dans la nuit du mardi à mercredi à l’hôpital sino-guinéen de Kipé, d’une courte maladie, a bénéficié des funérailles d’État, ce jeudi, 18 octobre 2018, a constaté un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

Présidée par le par le président Alpha Condé, la cérémonie du symposium national a connu la présence du président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano, le leader de l’UFR et Haut représentant du Président de la république, Sidya Touré, le Chef de file de l’opposition guinéenne et président de l’UFDG, Elhadj Cellou Dalein Diallo, des députés et ministres, des parents, amis et alliés du défunt, sans oublier les responsables, militants et sympathisants de sa famille politique.

Tour à tour, les intervenants ont évoqué les qualités et les souvenirs qu’ils gardent de l’honorable Sylla : Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel, Ibrahima Deen Touré, président du groupe Alliance républicaine, les députés Dr. Youssouf Keita de l’UFDG et président de la commission santé, à laquelle appartenait le défunt, Thérèse Yaradouno de l’UPG et Barbara Fofana de l’UFR…

Mais, l’intervention qui ému plus d’un participant a été prononcée par le fils aîné du défunt, Mohamed Lamine Sylla, enseignant de son état. Après avoir évoqué la grandeur, l’affection, l’attachement et le sens de l’honneur de son papa, Mohamed Lamine a posé la question à l’assistance : « après l’enterrement de notre papa, qui va s’occuper de nous ? ».

Au nom de la famille, le doyen Mohamed Sylla a pris la parole pour lire l’oraison funèbre et remercier les uns et les autres pour leur participation et prier Dieu pour le repos de l’âme de l’honorable Abdoulaye Sylla.

Après le symposium, le corps a pris la route de Kolabounyi, ce soir même. Demain, vendredi, 19 octobre 2018, il sera accompagné à Boké centre pour un tour d’honneur avant l’enterrement à Saraya, dans son village natal, dans la commune rurale de Kolabounyi.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 628089845

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin