Thierno Saïdou Diakité

Le Horoya AC de Conakry et le Wakriya AC de Boké représenteront la Guinée, respectivement, en Ligue Africaine des Champions et en Coupe de la CAF (Confédération Africaine de Football) pour la saison prochaine. Si le Horoya a réussi un coup historique en jouant les ¼ de finales de la plus prestigieuse compétition des clubs, il n’en est pas de même pour le Wakriya de Boké, qui est à sa toute première participation à la coupe de la CAF.

Mais, quelles sont les chances de ces deux formations en compétitions africaines de plus en plus relevées ? Un reporter de Guineematin.com à posé cette question à un connaisseur du football, en l’occurrence Thierno Saidou Diakité, consultant sportif et chroniqueur au groupe de presse Lynx/Lance.

Pour ce qui est du Wakriya, qui est à sa toute première participation, Thierno Saidou Diakité dit que « c’est un club qui nous a proposé de bonnes choses ces trois dernières saisons en ligue 1 et 2. Au vu de tout ce que ce club a fait, il mérite d’être en campagne africain. Pour aller le plus loin possible dans cette campagne, il faut que le Wakriya AC fasse un bon recrutement sur le plan national et international. Il doit essayer de se renforcer au niveau de tous les compartiments de jeu. Mais, pour ce faire, je souhaite ce que le club recrute en fonction des moyens dont il dispose. Je suis tout de même convaincu que le président du WAC, Dr Sampou, a les moyens de sa politique. Je pense qu’il est nécessaire que ce club ait en son sein des joueurs qui ont l’expérience des compétitions internationales pour mieux négocier cette campagne ».

Par ailleurs, Thierno Saidou Diakité invite les dirigeants du club finaliste de la coupe nationale à négocier des rencontres amicales avec des clubs expérimentés pour affûter ses armes en prélude à la coupe de la CAF. « Je pense que, pour mieux préparer la coupe, il est important que le Wakriya fasse un stage bloqué de deux semaines au moins et joue des matchs amicaux avec des clubs de la sous région, surtout des clubs qui ont un parcours africain. Pour moi, c’est une bonne façon de s’évaluer avant l’échéance africaine », soutient-il.

En ce qui concerne le Horoya AC, crédité d’une bonne prestation cette saison en ligue africaine des champions, Thierno Saidou Diakité se dit étonné du départ de l’entraineur Victor Zvunka. « Je crois que Victor Zvunka a fait ses preuves avec l’équipe championne de Guinée lors de ces trois années passées à la tête de cette équipe. Il a remporté les trois titres du championnat national, deux des trois coupes nationales et deux super coupes de Guinée ; et, sur le plan international, lors de sa première saison le HAC a été éliminé au dernier tour. Mais, les saisons qui ont suivi, il y a eu une marge de progression. En 2017, les phases de poules de la coupe de la CAF et en 2018 une élimination en quart de finale de la ligue des champions africaine de football. À mon avis, il devait continuer l’aventure avec les rouges et blancs »

Parlant du recrutement de Patrice Neveu comme entraineur du Horoya, notre interlocuteur pense que le champion de Guinée en titre doit aller plus loin en rajeunissant son effectif. « Cette équipe du Horoya est vieillissante, je pense qu’avec le changement d’entraîneur et surtout le départ du milieu de terrain, Ibrahima Sory Sankhon, les dirigeants doivent s’investir pour renforcer l’équipe en changeant un nombre important de joueurs. Ceux qui n’ont pas eu assez de temps de jeu depuis leur arrivée, mais aussi ce qui ne peuvent véritablement faire mieux que ce qu’ils ont proposé par le passé. Pour atteindre ce genre d’objectifs, il faut recruter des jeunes compétitifs, qui ont de la fraîcheur physique. C’est ça seulement qui pourra permettre à ce club de vite réussir », prévient-il.

Le Wakriya AC entame sa préparation pour sa campagne africaine le 22 Octobre prochain. Quant au Horoya AC, il va débuter le 26 Octobre 2018. Le tout se fera au stade annexe du 28 septembre de Conakry.

Pour l’instant, les deux représentants guinéens ne connaissent pas leur adversaire.

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin