Bheta (Yomou) : le nouveau maire décline ses priorités (Interview)

Située à 35 kilomètres au sud-est de la commune urbaine de Yomou, la commune rurale de Bheta est désormais dirigée par Jérôme Zaoro Louamou, élu sous les couleurs du RPG arc-en-ciel. Peu après son élection, le nouveau maire a accordé un entretien à un envoyé spécial de Guineematin.com sur place. L’ancien professeur d’Histoire et Géographie devenu maire de Bheta, a exprimé sa joie tout en déclinant ses priorités.

Guineematin.com : vous venez d’être élu maire de la commune rurale de Bheta, quel est le sentiment qui vous anime aujourd’hui ?

Jérôme Zaoro Louamou : c’est un sentiment de joie qui m’anime après la confiance placée en moi pour gérer cette commune. Le jour de l’élection des membres de l’exécutif de la commune rurale de Bheta, j’étais le seul candidat pour le poste de maire et je n’ai pas eu de concurrent. Bien sûr, ça s’est passé dans le calme, dans la sérénité, dans la joie et dans la gaieté. Les conseillers, nous étions au nombre de 17 et j’ai eu 16 voix sur 17 parce qu’il y a un conseiller qui n’a pas pu bien voter.

Guineematin.com : parlez-nous de la composition de l’exécutif communal de Bheta.

Jérôme Zaoro Louamou : ce bureau exécutif dont je suis à la tête aujourd’hui, est composé de trois membres. Il y a moi Jérôme Zaoro Louamou du RPG arc-en-ciel. Après moi, il y a le premier vice maire qui est de l’UFDG, il s’appelle Bakary Sosso Moriba Guémou. Le deuxième vice maire c’est Nyankoye Balamou du Bloc Libéral.

Guineematin.com : c’est votre première fois d’être élu maire, donc que comptez-vous faire pour la commune rurale de Bheta ?

Jérôme Zaoro Louamou : dans mon programme de société, j’ai promis des choses à la population, mais seul Dieu est grand. Nous avons dit qu’il faut protéger l’environnement, ça c’est ce qui est notre priorité d’abord. En deuxième position, c’est le reprofilage du tronçon carrefour Yonoh-Lagbara, ensuite rendre définitifs tous les ponts en bois et dalots. Nous avons dit aussi qu’il faut ouvrir le tronçon Bheta-Ballan (Bignamou), ensuite Bheta-Guélia et Guélia jusqu’au fleuve Oulé. Nous avons dit également qu’il faut couvrir en réseau téléphonique, tous les districts de Bheta où il en manque ; le désenclavement de tous les districts et secteurs.

Education civique

Sensibilisation des citoyens dans le cadre de la citoyenneté, nous avons dit également de renforcer le genre et l’équité. Education, information et communication avec les citoyens avant et après les sessions (CA) ; sensibilisation de la population sur la gestion des conflits domaniaux ; sensibilisation des jeunes pour le respect de l’autorité, des sages et des responsables

Lutte contre le sectarisme

Instaurer une date annuelle de retrouvailles des cadres et de toute autre personne ressource pour la prise de décisions après analyse des faits sur les activités passées ; micro-projets avec plans d’actions pour un meilleur développement de la communauté. Organiser de journées de connaissance de l’histoire de la communauté en appui avec la radio rurale de Yomou ; sensibiliser les cadres et les personnes nantis de Bheta à s’investir dans leur communauté ; faire des plaidoyers auprès de toutes les ONG, programmes et institutions internationales dans le cadre du développement ; faire un compte rendu à la population après trois mois d’activité.

Education et santé

Construire un centre de santé à Bheta centre ; appuyer la formation scolaire des enfants à travers des contrôles réguliers et la sensibilisation des élèves et des parents d’élèves ; instaurer un prix des meilleurs enfants, enseignants, et directeurs d’écoles ; appuyer l’organisation des journées de santé par districts et des journées de campagne de vaccination.

Nous comptons également appuyer la création de cimetières ;

Aider à une meilleure urbanisation (délimitation des villages, aménagement des lieux publics, lotissement…) ;

Construire de maisons de sécurité ;

Appuyer les activités des jeunes (Sports, Arts et Culture) ;

Appuyer la construction de foyers des jeunes dans les districts et gros secteurs ;

Instaurer un prix pour les jeunes des districts et secteurs ayant fait preuve de civisme et de réussite ;

Appuyer les groupements féminins ;

Attirer les investissements de l’Etat et des personnes ressources en faveur de notre sous-préfecture ;

Créer une synergie entre tous les districts et secteurs ;

Nous déploierons nos efforts pour amener les populations de notre sous-préfecture à s’investir afin de contribuer au développement de celle-ci.

Nous attirerons les rapports de l’Etat et des partenaires ; nous sensibiliserons nos frères à mieux utiliser leurs avoirs. Nous mettrons tout en œuvre pour veiller sur les investissements en faveur de la sous-préfecture. Nous cultiverons l’amour, la paix et la tolérance. Nous combattrons l’impunité afin d’éviter les constructions anarchiques dans nos districts et secteurs.

Guineematin.com : quel est votre message à l’endroit de la population de Bheta en tant que leur nouveau maire ?

Jérôme Zaoro Louamou : je peux dire que c’est une confiance placée en ma personne et je ferai tout quand même pour mériter cette confiance. Et je leur dirai toujours de collaborer ensemble, de travailler ensemble la main dans la main.

De retour de Bheta (Yomou), Siba Guilavogui, envoyé spécial de Guineematin.com

Tel : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS