Une partie de la mosquée de Missidè Condeta, district situé à environ 16 kilomètres de la sous-préfecture de Linsan (Préfecture de Kindia), vient d’être démolie. C’est un grand arbre coupé par un habitant du village qui est tombé sur la mosquée alors que celle-ci était en phase de reconstruction et les travaux étaient quasiment achevés. Ce dégât laisse les habitants de la localité dans une profonde désolation, rapporte un journaliste que Guineematin.com a dépêché sur place.

La mosquée de Missidè Condeta a été construite en 1964. Il y a cinq ans, les habitants du district ont engagé des travaux de reconstruction du lieu de culte. Ils ont refait la mosquée qui était en phase de finition. Mais, ce travail a été réduit à néant par un jeune habitant de la localité qui a décidé de couper un vieux fromager se trouvant à une vingtaine de mètres de la mosquée.

Malgré l’intervention de plusieurs personnes y compris des sages du village qui l’ont déconseillé une telle action, Alpha Mamadou Noumou Diallo a abattu l’arbre qui est tombé sur une partie de la mosquée, détruisant cette partie. Le jeune homme s’est aussitôt enfui pour éviter les réprobations des habitants du village. Car, son action a provoqué une grande désolation sur place.

Elhadj Hafidjou Diallo

« J’ai le cœur meurtri suite à cet acte de cet homme qui n’entend pas les conseils. Aujourd’hui, il s’est enfui en nous laissant exposés à la pluie et au soleil suite à la destruction d’une partie de notre mosquée. Il nous restait pratiquement que la peinture et quelques petits travaux pour achever la rénovation de cette maison de Dieu. Et, il est venu détruire tout cela. Nous demandons à la ligue islamique nationale, aux autorités administratives et aux personnes de bonne volonté de nous aider à reconstruire cette mosquée », a réagi Elhadj Hafidjou Diallo, le premier imam de Missidè Condeta.

Tout comme l’imam, beaucoup d’habitants du village sont choqués par cet acte qui intervient alors que d’importantes dépenses viennent d’être faites pour reconstruire cette mosquée. Et, ils ne sont pas les seuls à être affectés par cette situation. Plusieurs habitants d’autres villages environnants viennent leur exprimer leur compassion.

De son côté, la ligue islamique sous-préfectorale de Linsan, a dépêché une délégation sur place pour constater les faits. « Nous sommes vraiment indignés suite à cet acte infâme, mais aussi incroyable sur la seule maison d’Allah qui mobilise plus de 4 villages. Ce qui est plus touchant est que depuis 5 ans, ces pauvres citoyens revendent des chèvres, des vaches, d’autres font des travaux domestiques pour contribuer à la construction de cette mosquée. C’est vraiment dommage.

Elhadj Abdoul Hamid Bah

Nous lançons un appel fraternel et religieux à la ligue islamique régionale et préfectorale de Kindia et à tous les musulmans du monde de nous venir en aide pour reconstruire cette mosquée », a déclaré l’émissaire de la ligue islamique sous-préfectorale de Linsan, après son constat sur le terrain.

Actuellement, les habitants de Missidè Condeta prient en plein air en attendant d’avoir du soutien pour reconstruire leur mosquée.

De retour de Condeta, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin