Quelques jours après la marche étouffée de l’opposition républicaine, les marques de sympathie et de compassion envers le chef de file de l’opposition se multiplient. Cellou Dalein Diallo a reçu à son domicile, dans la matinée de ce vendredi, 26 octobre 2018, la visite de l’observatoire de la RADDHO (Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme), section guinéenne. La démarche visait à marquer la solidarité de la RADDHO envers le président de l’UFDG, victime d’une « tentative d’assassinat », a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Selon Moussa Samoura, le coordinateur général de l’observatoire guinéen la RADDHO, « l’objectif de notre visite chez Elhadj Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG, est d’exprimer notre indignation et notre profond regret par rapport à l’incident malheureux qui s’est passé le jour de la manifestation, de la tentative d’assassinat dont il a été victime. Dès le lendemain d’ailleurs, la RADDHO n’a pas tardé à faire une communication officielle pour interpeller le gouvernement face à sa responsabilité, de mener une enquête crédible et rapide pour situer les responsabilités par rapport à cet incident malheureux ».

Par ailleurs, Moussa Samoura dit que la RADDHO a déjà saisi les autorités pour que la sécurité du leader de l’UFDG soit assurée conformément à son statut. « Nous avons interpellé le gouvernement de trouver très rapidement des gardes du corps pour Elhadj Cellou Dalein Diallo. Vous n’êtes pas sans savoir que le chef de file de l’opposition est une institution républicaine, prévue par les lois de la République. En vertu de ces lois, il mérite protection et garantie de sa vie, il mérite tout l’égard qui est dû à une institution. Nous nous sommes dit à la RADDHO que tous ceux qui sont derrière cette affaire ne sont pas contre le président de l’UFDG, mais ils sont contre la paix contre la quiétude sociale. Que le gouvernement fasse toute la lumière par rapport à cela et qu’un tel acte ne se reproduise plus dans notre pays, au nom de la paix ».

Après avoir reçu ses hôtes, Cellou Dalein Diallo a dit sa reconnaissance devant cette marque de sympathie des représentants de la RADDHO à son égard. Il a magnifié le combat que mène cette institution en Afrique. « Je vous remercie pour votre compassion et votre solidarité à mon endroit à la suite de cette épreuve, de cette tentative d’assassinat dont j’ai fait l’objet. La RADDHO joue un grand rôle en Afrique dans la lutte pour la protection des droits humains. Vous avez été et vous restez une structure de veille, qui réagit promptement et efficacement à chaque fois les droits humains sont menacés. Je voudrais vous féliciter pour cette contribution appréciée de votre structure dans la protection des droits humains. Nous faisons de la politique et la protection des droits humains fait partie des valeurs, des objectifs que nous nous sommes fixés… Merci pour votre visite et félicitations pour ce que votre structure fait pour la promotion et la défense des droits humains ici et ailleurs en Afrique. Vous êtes une structure crédible et respectée grâce à vos actions. Nous n’allons pas vous demander de soutenir un parti politique pour ne pas perdre cette crédibilité. Mais, nous défendons des valeurs et il se trouve qu’on a parfois des valeurs partagées », a laissé entendre le chef de file de l’opposition guinéenne.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin