Le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, a présidé le lancement officiel du projet de bauxite de Chalco Guinea Company. La cérémonie a eu lieu hier, dimanche 28 octobre 2018, à Boffa où est basé le projet. Elle a connu la présence d’une forte délégation gouvernementale, de l’ambassadeur de Chine en Guinée et des autorités locales, a constaté le journaliste de Guineematin.com qui a accompagné la délégation du Premier ministre.

Hadja Aïcha Sacko

Dans son discours de bienvenue, Hadja Aïcha Sacko, préfet de Boffa, a commencé par rendre hommage au président de la République, pour avoir facilité l’implantation de deux sociétés minières dans sa préfecture en moins de deux ans (les sociétés Bel Air Minning et Chalco). Selon elle, « toute cette sollicitude constante et bienveillante, prouve à suffisance toute l’importance qu’accorde monsieur le président de la République et l’ensemble de son gouvernement à la préfecture de Boffa pour son développement économique et social en général et pour l’amélioration des conditions de vie des populations rurales en particulier.

Pour cela, nous rassurons le gouvernement de la bonne prédisposition des populations de Tamita à soutenir les actions de développement du président de la République, à faire de ce projet le leur, et à favoriser un climat de paix et de bonne entente entre la société et l’ensemble des personnes et des villages qui seront impactés », a-t-elle promis.

Du Xiaowen

De son côté, le PDG de Chalco Guinea Company, Du Xiaowen, a rappelé que le 31 octobre 2016, la société Chinalco et l’Etat guinéen ont signé en présence du président Alpha Condé, le protocole d’accord de la coopération du projet Boffa. Et, poursuit-t-il, la convention a été signée le 08 juin 2018 et ratifiée par l’Assemblée nationale de Guinée le 05 juillet dernier : « C’est ce qui marque l’entrée en vigueur de la construction du projet Boffa et ouvre un long chapitre de la Coopération Sino-guinéenne. Nous allons faire des mines de Boffa, des mines exploitables par Chinalco, en vertu de la convention minière et apporter une contribution importante au développement minier de Guinée », a indiqué le numéro 1 de la société Chinalco en Guinée.

Huang Wei

Pour sa part, l’Ambassadeur de Chine en Guinée, Huang Wei, s’est dit heureux d’assister à cette cérémonie de lancement des travaux du projet Boffa Chalco en Guinée. Selon lui, ce projet s’inscrit dans le cadre de l’accord de Coopération stratégique conclu entre la Chine et la Guinée. « La Guinée est un pays riche en ressources minières. Il est en train de devenir l’un des principaux fournisseurs de bauxite en Chine. La mise en œuvre du projet Chalco marque une nouvelle étape importante dans la Coopération stratégique et apportera une contribution rapide au développement socio-économique de la Guinée », a dit le diplomate chinois.

Abdoulaye Yéro Baldé

S’exprimant au nom de son homologue des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Yéro Baldé, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a rappelé que la société Chalco Hong Kong a mis en évidence une réserve exploitable de 150 millions de tonnes de bauxite avec des ressources estimées à 915 millions de tonnes. A l’en croire, le projet Boffa Nord et Boffa Sud qui sera réalisé par la société Chinalco à travers sa filiale Chalco Guinea Company avec laquelle la Guinée a signé une convention minière, est très ambitieux pour la Guinée.

« Il consiste à développer une chaine de production intégrée de bauxite et d’alumine, assortie d’infrastructures industrielles et fluviales en vue de l’évacuation du minerais via le fleuve Fatala et un transbordement de la bauxite sur le Rio Pongo en haute mer. Le projet sera réalisé en deux (2) phases successives : une première phase consacrée à l’exploitation des ressources de Boffa Sud et Nord, destinées uniquement à l’exportation pour des fins commerciales. (…) ; la seconde phase sera consacrée à la transformation de la sur place d’une partie des ressources de Boffa Nord et Sud », a-t-il souligné.

Le Premier ministre quant à lui, a indiqué que cette cérémonie est la concrétisation des engagements pris par les partenaires chinois dans la mise en œuvre de l’accord cadre négocié entre la Chine et la Guinée en septembre 2017. « En effet, ce projet consiste à l’exportation de la bauxite, puis à sa transformation en alumine dont le processus contribuera à renforcer la position de la Guinée dans la transformation locale de ses immenses ressources minières.

Ibrahima Kassory Fofana

C’est le moment et le lieu de remercier les autorités chinoises pour la qualité des relations bilatérales qui existent entre nos deux pays. C’est le moment de rendre hommage à l’amitié exemplaire qui lie le président chinois au président de la République de Guinée. Ceci se traduit par la matérialisation de ce partenariat stratégique qui prouve à suffisance que nous pouvons réaliser les choses ensemble. Nous avons un objectif commun pour le bien-être des peuples chinois et guinéens », a-t-il dit.

Selon Kassory Fofana, le projet Chalco Guinea Company, va créer plusieurs opportunités régionales ; « non seulement pour les exportations de la bauxite et de l’alumine, mais aussi pour les produits agricoles, ainsi que les importations de matériels et d’équipements nécessaires au développement de cette région, notamment, dans la préfecture de Boffa ».

Ibrahima Sory Diallo, envoyé spécial de Guineematin.com à Boffa

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin