L’appel de l’opposition républicaine à faire de ce lundi, 29 octobre 2018 une journée ville morte a été entendu dans la commune urbaine de Koubia. La plupart des activités sont restées paralysées dans la ville, a constaté le correspondant de Guineematin.com sur place.

Suite à la décision des leaders de l’opposition républicaine à faire de ce lundi une journée ville morte pour protester contre les conditions dans lesquelles les exécutifs des conseils communaux sont en train d’être mis en place et la volonté du pouvoir « de suspendre les libertés des guinéens », leurs représentants à Koubia se sont levés pour faire en sorte que l’appel soit entendu dans la ville.

Les opposants basés dans la commune urbaine ont sillonné la ville dans la journée d’hier dimanche pour véhiculer le message de leurs leaders de Conakry et inviter les habitants de Koubia à observer cette journée ville morte. Et, leur appel est tombé dans des bonnes oreilles. Car les habitants de Koubia, dans leur majorité, sont restés à la maison ce lundi.

Les commerces sont restés fermés, le transport et la plupart des activités du secteur privé paralysés durant cette journée. Par contre, l’administration locale a fonctionné à la normale. A la préfecture et dans les différentes directions, les bureaux sont restés ouverts.

En ville, des agents de police étaient visibles sur leur terrain, mais aucun incident n’a été enregistré.

De Koubia, Mamadou Alpha Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin