image d’archive

A l’appel de plusieurs conseillers élus à la mairie de Kollet, commune rurale relevant de la préfecture de Télimélé, plusieurs habitants du district de Konkouré ont manifesté dans la rue ce lundi, 29 octobre 2018. Ils protestent ainsi contre les conditions dans lesquelles s’est tenue l’élection de l’exécutif du conseil communal remportée par le RPG Arc-en-ciel et exigent sa reprise, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Télimélé.

Routes barricadées, pneus brûlés, magasins et boutiques fermés, circulation perturbée, c’est la situation qui prévalait ce lundi matin à Konkouré, district de la sous-préfecture de Kollet à la frontière avec la préfecture de Kindia. Plusieurs habitants de la localité sont descendus dans la rue à l’appel de l’UFDG et d’autres partis ayant pris part aux élections locales dans cette commune rurale, pour exiger la reprise de l’élection de l’exécutif communal.

Une élection qui s’est déroulée en l’absence de beaucoup de conseillers dont ceux de l’UFDG qui étaient sortis de la salle pour protester contre les conditions d’organisation de cette élection. Les élus du principal parti d’opposition du pays se sont coalisés avec leurs homologues de l’UPR et même certains du RPG Arc-en-ciel pour exiger la reprise de l’élection remportée sans surprise par le parti au pouvoir.

« Cette manifestation est l’émanation des différents partis politiques évoluant dans notre localité, en étroite collaboration avec les sages, les citoyens et tous les fils de Kollet. Aujourd’hui, nous sommes dans la rue pour exprimer notre mécontentement et notre indignation par rapport aux conditions qui ont prévalu à la mise en place du bureau exécutif de la mairie de Kollet, mais aussi l’attaque perpétrée contre le véhicule d’Elhadj Cellou Dalein Diallo », a expliqué Boubacar Diallo, candidat de l’UFDG à la mairie de Kollet.

Thierno Ibrahima Bah, élu de l’UPR, renchérit en disant que « cette manifestation est l’expression de notre amertume par rapport à la situation sociopolitique de notre localité. Tant qu’il n’y a pas la reprise de l’élection de l’exécutif communal, nous ne sommes pas disposés à payer les taxes au marché de Konkouré et nous demandons aux autorités d’avoir une oreille attentive à notre réclamation ».

Ce qui est étonnant dans cette manifestation, c’est que même des conseillers du RPG Arc-en-ciel se sont joints à l’initiative de l’UFDG pour protester contre l’élection de l’exécutif de la mairie de Kollet. Fodé Aboubacar Camara, un des élus du parti au pouvoir dans la commune rurale, estime que l’exécutif communal a été mis en place dans des conditions inacceptables et que l’élection doit absolument être reprise.

Pour lui, ça y va de l’unité et de la prospérité de la localité : « Lors de la mise en place de l’exécutif communal, certains partis ont été exclus de la salle de vote au profit du RPG qui a voté seul dans l’illégalité, chose que nous condamnons et que nous sommes loin de digérer. A Kollet ici, Soussous et Peulhs ont toujours vécu ensemble dans la paix et la tranquillité, nous n’accepterons pas que nous soyons divisés », a dit le conseiller du RPG Arc-en-ciel.

En raison de cette manifestation, plusieurs usagers de la route nationale Kindia-Télimélé ont été bloqués pendant un long moment au niveau du district de Konkouré.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Téléphone : 622525250

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin