Quelques jours après son élection à la tête de la mairie de Sogolon, Mikailou Diallo s’est confié à un reporter de Guineematin.com présent dans cette commune rurale de la préfecture de Télimélé. L’élu de l’UFDG s’est félicité du choix porté sur lui pour diriger la mairie et parlé de ses priorités en tant que maire de Sogolon.

A l’issue de l’élection des membres de l’exécutif de la mairie de Sogolon, Mikailou Diallo a été porté à la tête de cette commune. Une confiance placée en lui par les conseillers communaux qui réjouit l’élu de l’UFDG. « Je félicite tous les acteurs qui ont honoré, de leur présence, cette cérémonie. Je remercie ceux qui ont voté pour moi et même ceux qui n’ont pas voté pour moi. Je remercie Dieu et mes parents », a réagi le nouveau maire.

Il annonce que lui et son équipe se mettront immédiatement à la tâche pour tenter de relever les défis qui se posent à la commune rurale de Sogolon. Et, le premier défi selon le maire, est celui d’unir la population cosmopolite de la sous-préfecture. « A Sogolon, nous avons trois ethnies : les Soussous, les Peuls et les Diakankés. Mais, il n’y a pas d’entente entre ces trois communautés. Donc, notre première priorité, c’est de réconcilier les fils de la commune rurale de Sogolon. S’il n’y a pas d’entente, il n’y aura pas de développement durable », a-t-il dit.

Et pour atteindre son objectif, Mikailou Diallo compte sur la compréhension et la collaboration de tous les fils de la localité : « Je demande à tous les parents originaires de Sogolon, résidents ou ressortissants, de nous assister pour faire avancer notre localité. Nous avons beaucoup de citoyens qui sont à l’étranger, même des intellectuels qui ont assez de moyens.

Je leur tends une main franche en leur que Sogolon ne peut jamais se développer sans eux. L’Etat peut nous aider mais c’est à travers notre volonté et notre travail que nous pourrons développer chez », soutient le maire de Sogolon.

A rappeler que Sogolon est la troisième sous-préfecture la plus peuplée de la préfecture de Télimélé avec près de 25 000 habitants. Des habitants qui pratiquent l’agriculture, l’élevage et le commerce. La localité disposerait également d’importantes ressources minières. Le nouveau maire indique que des études sont en cours pour déterminer les ressources du sous-sol de Sogolon.

De Sogolon, Amadou Bailo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628516796

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin