La cérémonie de passation de service à la commune urbaine de Kindia a eu lieu ce mardi, 30 octobre 2018, dans la salle de délibération du siège de l’institution. Le préfet, Elhadj N’Fansoumane Touré, a présidé la cérémonie en présence de plusieurs couches socioprofessionnelles de la cité des agrumes, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Cette passation de service, ou installation du nouveau maire, se fait au lendemain de violents affrontements que la ville a connus, suite à non respect de l’accord politique du 08 août 2018. C’est Mamadouba Bangoura de l’UDG qui a été élu maire par les conseillers du RPG, en l’absence des élus de l’UFDG.

Le nouveau maire a été installé ce mardi, en présence du maire sortant, Abdoulaye Bah, mais qui n’a pris la parole que pour contester l’élection de celui qui est désormais son successeur.

À l’occasion de la cérémonie, Elhadj N’Fansoumane Touré a invité la nouvelle équipe communale au respect de certains principes. « Aujourd’hui, c’est un jour très solennel pour la nouvelle équipe de la mairie de Kindia. Vous avez, à-partir d’aujourd’hui, une lourde responsabilité en ce qui concerne la gestion de la commune urbaine de Kindia. Alors, je vous invite au respect de la légalité, la participation de la population dans le cadre de développement de Kindia, la rédevabilité ».

Pour sa part, Mamadouba Bangoura a tendu la main à toutes les communautés pour assurer le développement de Kindia. « Ce mardi, c’est une nouvelle ère pour la commune indépendante et souveraine, qui désormais prendra en main les destinés de la population martyre des quartiers et districts de la commune urbaine de Kindia. Pour cela, nous tendons la main à toutes les bonnes volontés, à toutes les communautés pour enterrer la hache de guerre et conjuguer le même verbe. Sans la paix, il n’y a pas de développement durable. Que Dieu, le tout puissant, nous donne la force nécessaire et les moyens pour faire briller notre ville et satisfaire les attentes de notre population dans la paix, dans la santé, dans la longévité, dans le courage et dans l’union, dans l’honnêteté et l’équité, dans un monde stable et émergeant », a dit le maire entrant.

Abdoulaye Bah de l’UFDG, maire sortant et qui conteste toujours l’élection de son successeur, a expliqué à la presse les raisons de sa présence à cette cérémonie. « Je ne suis pas venu assister à la passation de service. Mais, je suis venu répondre à une invitation que le préfet m’a adressée. Et j’aurai voulu livrer mon sentiment par rapport au contexte politique, lequel sentiment, c’est que, jusqu’à preuve de contraire, c’est moi qui ait gagné à Kindia. Mon parti, mes conseillers, ne reconnaîtront jamais M. Mamadouba Bangoura comme étant maire de Kindia. J’ai voulu faire cette communication publiquement dans la salle. Mais, monsieur le préfet m’a demandé de bien vouloir accepter que les seules personnes prévues parlent. Donc, je me suis éclipsé. Mais, retenez bien que je ne suis pas venu assister à la passation, mais je suis venu livrer un message comme quoi, je ne suis toujours pas d’accord avec cette désignation. Donc, nous ne sommes nullement d’accord, je reste et demeure le maire de Kindia », a déclaré Abdoulaye Bah.

De Kindia, Mamadouba Sylla pour Guineematin.com

Tél. : 623 78 43 73

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin