Dans une lettre-réponse dont Guineematin.com détient copie, les autorités de la commune de Dixinn viennent d’interdire la marche des femmes projetée après-demain, jeudi 1er novembre 2018, entre l’esplanade du stade du 28 septembre et le ministère de la sécurité et de la protection civile à Coléah, dans la commune de Matam.

« Pour donner plus de chance aux enquêtes en cours, déclenchées par les autorités judiciaires, il nous parait inopportun de recourir à des manifestations de rues. Pour ce motif, votre manifestation ne peut être autorisée », lit-on dans la lettre.

A rappeler que les femmes de l’opposition espéraient battre le pavé pour protester et condamner toutes les violences suivies de mort lors des manifestations de l’opposition depuis 2011.

Pour le moment, Guineematin.com est en contact avec ces femmes de l’opposition pour savoir si elle vont se plier à cette décision.

A suivre !

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin