Les réactions continuent de se faire entendre suite aux tueries de citoyens enregistrées à l’occasion des manifestations appelées par l’opposition à Conakry. Thierno Oumar Sow, le président de la section New Yorkaise de l’association Pottal Fii Bhantal Fouta Djallon a souhaité réagir au micro de Guineematin.com, via notre correspondant basé aux Etats-Unis.

Depuis les Etats-Unis où il réside, ce membre de la diaspora guinéenne dénonce une barbarie orchestrée par le gouvernement guinéen et souhaite l’intervention de la communauté internationale en Guinée.

Guineematin.com a décrypté pour vous le message de monsieur Thierno Oumar Sow :

Je condamne les actes de haine et de barbarie qui se déroulent actuellement en Guinée. Depuis l’arrivée de monsieur Alpha Condé au pouvoir, près de 100 jeunes guinéens innocents ont perdu la vie en exerçant leur droit de manifester dans les rues pour exprimer leur mécontentement face à l’attitude d’un pouvoir qui ne respecte pas loi, qui ne respecte pas ses engagement et qui ne respecte pas les Guinéens.

Des actes ignobles et inacceptables commis par les forces de sécurité qui bénéficient d’une totale impunité. Aujourd’hui, la Guinée ressemble à un Etat voyou où les exécutions d’opposants sont sponsorisées par le gouvernement. Un gouvernement barbare et criminel.

Face à cette situation inquiétante, j’appelle les acteurs politiques, les organisations de la société civile et les défenseurs des droits de l’Homme à se lever pour demander à la communauté internationale de déployer une force d’interposition pour protéger les populations.

Entretien réalisé par Mamadou Diouma Diallo, correspondant de Guineematin.com aux Etats-Unis

Tél. : 646 591 2659

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin