Au cours de l’assemblée générale hebdomadaire de son parti tenue ce samedi, 03 novembre 2018, le président de l’UFDG s’est exprimé sur la crise qui secoue le secteur éducatif guinéen. Cellou Dalein Diallo dénonce vigoureusement l’attitude du gouvernement qui a décidé de jouer la carte de la fermeté face aux enseignants qui sont en grève depuis le 03 octobre 2018, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Dans sa communication, le chef de file de l’opposition guinéenne a sévèrement critiqué l’option prise par le gouvernement qui consiste à adopter une attitude de fermeté face aux grévistes : « Nos enfants ne vont plus à l’école, c’est grave ! Un gouvernement responsable aurait, au lieu de faire preuve d’arrogance, chercher une solution. Non ! La solution, c’est la répression.

Beaucoup de DPE ont été démis de leurs fonctions. On a suspendu le salaire de beaucoup d’enseignants. Or, ils (les enseignants : ndlr) exercent un droit constitutionnel. La solution n’est pas la répression, elle aurait été le dialogue responsable pour que nos enfants reprennent le chemin de l’école. Il ne s’agit pas de réprimer ; mais, Alpha Condé pense qu’on conserve le pouvoir par la répression, il faut frapper », dénonce l’opposant.

Selon le leader de l’opposition guinéenne, la responsabilité commande l’humilité et il faut négocier dans le respect des autres. « Ce pays nous appartient tous, les enfants sont les nôtres, les ressources publiques sont les nôtres », rappelle Cellou Dalein Diallo qui dit être convaincu que si le gouvernement avait fait preuve d’humilité et de responsabilité, au lieu d’opter pour « l’arrogance et la répression », une solution aurait déjà été trouvée pour que les enfants reprennent le chemin de l’école.

Par ailleurs, sur le plan politique, le principal opposant au régime Alpha Condé a appelé ses militants à la mobilisation à travers la journée « ville morte » annoncée pour le mercredi à venir et qui sera suivi le lendemain d’une marche pacifique sur l’autoroute Fidel Castro.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin