Depuis plus de trois jours, la route qui quitte le carrefour Tiguibiri pour le centre-ville de Siguiri, est barricadée par les citoyens du secteur Cité chinoise, dans la commune urbaine. Les citoyens de ce secteur manifestent contre la poussière et le retard accusé par la société GUITER S.A, en charge du bitumage dudit tronçon, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Depuis le dimanche 04 novembre 2018, les citoyens du secteur Cité chinoise, dans la commune urbaine de Siguiri, sont en colère contre GUITER S.A qui retarde l’exécution des travaux sur l’axe carrefour Tiguibiri pour le centre-ville. Ils se plaignent de la poussière qui rend l’atmosphère irrespirable.

Cet état de fait est causé par la société GUITER S.A, en charge du bitumage du tronçon. Depuis, les citoyens ont barricadé la route, empêchant le passage des véhicules qui quittent Conakry, Kankan, Kouroussa. Les usagers de la route sont obligés de passer par la corniche pour se tirer d’affaires. Les magasins et boutiques sont fermés.

Interrogé sur la question, le maire de la commune urbaine de Siguiri, Koumba Sékou Magassouba reconnaît les maux dont souffrent les citoyens et leur donne raison de barricader la chaussée. « J’ai appris que les citoyens ont barricadé la route depuis le dimanche. Vous savez, cette route était dégradée. L’Etat travaille sur le tronçon. Le projet est confié à la société GUITER. Malheureusement, la poussière fatigue les citoyens. Ils ont raison de barricader la route », lance le maire.

Toutes nos tentatives du correspondant local de Guineematin.com pour joindre les responsables de la société GUITER, en vue d’en savoir davantage sur les raisons de ce retard sont restées sans succès. Pendant ce temps, les citoyens disent ne pas vouloir lever les barricades.

De Siguiri, Bérété Lanceï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin