Les actions visant à faciliter l’insertion socioprofessionnelle de la jeunesse guinéenne se poursuivent. C’est dans ce cadre qu’une formation de six (6) jours à l’intention de 30 jeunes porteurs de projets s’est achevée ce vendredi, 09 novembre 2018, au ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes. Une initiative du Fonds National d’Insertion des Jeunes (FONIJ), un des outils du département qui participe à la promotion de l’emploi des jeunes, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est le ministre de la Jeunesse qui a présidé la cérémonie de clôture, entouré de ses principaux collaborateurs. Selon Mouctar Diallo, « aujourd’hui, nous sommes au terme de six journées d’échange, de partage, de formation de 30 promoteurs qui ont été sélectionnés et qui sont dans divers domaines d’activités. Toutes ces actions, c’est à l’effet de renforcer leurs capacités en matière de création et de gestion d’entreprises. Notre démarche vise également à les aider à avoir le financement pour développer leurs affaires. Une manière de leur permettre de s’épanouir ».

Par ailleurs, le ministre de la Jeunesse a fait savoir que « sur les 30 porteurs de projets, 10 plans d’affaires seront sélectionnés et accompagnés financièrement. Les 20 autres aussi ne seront pas complètement écartés. Le ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes va continuer à chercher d’autres opportunités en faveur des autres entrepreneurs. Cela rentre dans le cade du plan d’action que nous avons à notre niveau et de ce que le gouvernement nous confie en matière de promotion de l’entrepreneuriat, de promotion de l’emploi et d’insertion socioéconomique des jeunes de Guinée ».

Mouctar Diallo s’attend à ce que les bénéficiaires « puissent mettre en œuvre les concepts qui ont fait l’objet de la formation. Cela va garantir le succès et la pérennisation de leurs affaires. Cela nous permettra aussi de dire que l’objectif fixé par le ministère a été atteint ».

L’une des bénéficiaires de cette formation a salué cette initiative à sa juste valeur. Selon Dr Nansira Kéita, présidente de l’Association des Jeunes femmes Cadres de Guinée et responsable du projet Exploitation et Commercialisation des Produits Locaux en Guinée, « cette formation nous a permis d’apprendre beaucoup de choses. Pendant ces six jours, nous avons assimilé des thèmes liés à la gestion des entreprises par contrat, particulièrement la gestion financière à la caisse, la gestion du personnel, la gestion, l’exploitation et l’achat de produits ».

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin