Face à la crise politique et surtout à la radicalisation du pouvoir, le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté a décidé de quitter le Gouvernement. En choisissant de démissionner ce mercredi, 14 novembre 2018, le ministre Khalifa Gassama Diaby a prié le Tout Puissant Allah de sauver le peuple de Guinée et notre pays.

« Lorsqu’on a définitivement acquis la certitude que le combat que l’on mène avec le cœur, l’honnêteté et l’engagement éthique, n’est plus manifestement, clairement, une préoccupation et une priorité majeure ni pour le gouvernement auquel on appartient, ni pour les acteurs politiques nationaux, ni dans le jeu politique et institutionnel, on se retire », a écrit Gassama Diaby.

Conscient de l’impunité qui a favorisé la répétition des crimes depuis des années en République de Guinée, malgré la création de son ministère, le désormais ancien ministre de l’Unité nationale a exprimé sa compassion et sa solidarité « à toutes les victimes de violences et de violations des droits de l’homme, et de manque de justice, ainsi qu’à leurs familles respectives ».

La lettre de démission du ministre Khalifa Gassama Diaby

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin