Les réactions continuent de se faire entendre à Conakry suite à la démission de Khalifa Gassama Diaby, le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté. L’honorable Abdourahmane Sinkoun Camara, président de la commission mines et industrie à l’Assemblée nationale et membre du Bureau politique national du RPG Arc-en-ciel, a réagi au micro de Guineematin.com, sur la question.

« La démission de Gassama Diaby n’est pas un fait exceptionnel. Dans une démocratie, dans un gouvernement, le ministre peut démissionner. Je ne trouve pas cela extraordinaire », a réagi le député de la mouvance présidentielle.

S’il respecte la conviction du ministre partant, Sinkoun Camara s’empresse de souligner, comme beaucoup d’autres, l’indépendance d’esprit du l’ancien ministre qui « n’occupait aucun poste de responsabilité au sein du RPG. Je respecte beaucoup Gassama Diaby qui a un objectif qui est la paix et la citoyenneté. C’est un homme de conviction », a-t-il dit.

Par rapport à la situation qui prévaut à Conakry et qui liée aux revendications à la fois politiques et syndicales, ce haut responsable du parti au pouvoir se dit préoccupé : « Aujourd’hui, on quitte la maison la peur au ventre, tu vas au travail la peur au ventre, tu rentres chez toi la peur au vendre, les enfants vont à l’école la peur au ventre.

Hon. Abdourahmane Sinkhoun Camara

Ce n’est pas bien pour notre pays. Nous sommes dans une situation de ni paix, ni guerre. Une situation où le problème des enseignants n’a pas été traité avec dextérité. Même si leur sollicitation est exagérée par rapport à la réalité économique du pays, nous sommes dans une démocratie. Et la démocratie exige la concertation, les discussions et les négociations… ».

Le parlementaire rappelle qu’il appartient au gouvernement de travailler pour ramener la paix et la quiétude dans la cité. « Ce n’est pas le rôle d’un parti politique, mais du gouvernement de travailler pour ramener la paix et la quiétude dans le pays. Ce que nous on peut faire au niveau du parti, c’est de sensibiliser nos militants face aux brutalités et aux provocations lors des manifestations et de les appeler constamment à la culture de la paix », a-t-il dit.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin