Comme indiqué précédemment, les opposants au régime Alpha Condé ont organisé une marche ce jeudi, 15 novembre 2018, sur la route Le Prince pour protester contre les violations répétées de la Loi et des accords politiques. La marche qui devait partir de Cosa pour l’esplanade du stade du 28 septembre, s’est finalement limitée à Hamdallaye, précisément à Gnariwada, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Les leaders de l’opposition républicaine, accompagnés de leurs militants, ont battu le pavé ce jeudi, à travers une marche pacifique organisée sur la route Le Prince. A pieds, main dans la main, Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG, et ses pairs de l’opposition ont marché de Cosa à Gnariwada, à Hamdallaye. Là, une minute de silence a été observée à la mémoire de la centaine de jeunes tués par balles à l’occasion des manifestations politiques.

Dans la foulée, on pouvait entendre les manifestants scander des slogans hostiles au pouvoir : « Alpha Condé, zéro ! Cellou Dalein, président ! Alpha Condé, assassin ! Justice pour nos morts ! ».

A Gnariwada, c’est Fodé Oussou Fofana qui a parlé au nom de ses collègues. Il a d’abord remercié les militants qui se sont massivement mobilisés avant d’accuser les forces de l’ordre d’être à l’origine des tueries des opposants. « Au nom du président de l’UFDG, Elhadj Cellou Dalein Diallo, au nom des leaders des partis politiques de l’opposition, nous tenons à vous remercier et à vous féliciter. Vous devez comprendre qu’aujourd’hui est un grand jour, parce que le monde entier regarde la Guinée. On s’est rendu compte que dans ce pays, nous avons des militants pacifiques, nous avons des militants capables de manifester, nous avons des militants qui ne sont pas violents, nous avons des militants qui ne jettent pas des cailloux. Chaque jour qu’il y a eu des problèmes, ce sont les gens des forces de l’ordre qui sont à l’origine de ça, ce sont les forces de l’ordre qui provoquent, ce sont les forces de l’ordre qui tuent », soutient le député.

Parlant des raisons qui les ont poussés à limiter leur marche à Gnariwada, l’honorable Fodé Oussou Fofana a précisé que c’est à la demande du président de l‘UFDG, Elhadj Cellou Dalein Diallo qu’ils l’ont fait. « Pour nous, c’est un véritable succès. Le président m’a chargé, avec les leaders de l’opposition, de vous dire que la manifestation s’arrête ici. Vous devez retourner tranquillement. Il ne faut pas que nous donnions l’impression que nous sommes des gens violents. Est-ce que nous sommes d’accord ? », a-t-il demandé. Les militants vont reprendre par l’affirmative.

Enfin, Fodé Oussou a dit que les jeunes tués à l’occasion de la dernière manifestation de l’opposition républicaine seront enterrés demain vendredi au cimetière de Bambéto. Un cortège funèbre sera organisé pour les raccompagner à leurs dernières demeures.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin