« Il ne faut pas faire comme certains journalistes guinéens, vous mettez dos à dos l’opposition et le pouvoir. 103 guinéens ont été tués à bout portant par des forces de défense et de sécurité, jamais une enquête n’a été ouverte. Parce que le Gouvernement garantit l’impunité à ceux qui le font ; et, ça, c’est contraire à la loi… », a notamment dit le leader de l’opposition guinéenne sur le plateau de TV5 Monde où il était l’invité du Journal Afrique hier, jeudi 15 novembre 2018.

Ci-dessous, l’intégralité de cette interview !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin