A en croire des conseillers qui ont joint Guineematin.com au téléphone dans la soirée de ce vendredi, 16 novembre 2018, l’élection des conseils communaux de Matoto et de Ratoma, initialement prévue dans la matinée de demain, samedi, a été reportée sine die par le pouvoir…

Cette annonce a été faite aux conseillers communaux élus (depuis le 04 février 2018) par les secrétaires généraux des communes concernée.

Mais, à peine cette nouvelle annoncée, les commentaires ont commencé. Pour plus d’un observateur de la scène politique guinéenne, ce report était dans les prévisions ! L’échec du parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel, à la mairie de Dixinn est perçu comme une grave humiliation du pouvoir par l’opposition guinéenne. Surtout que le président de la République, le professeur Alpha Condé, également président du parti RPG arc-en-ciel (même si la loi le lui interdit) s’était déplacé en personne pour le domicile du président du parti UDG dont on espérait voir les conseillers voter ce matin en faveur du candidat du parti présidentiel…

Et, ne pouvant jouer que les seconds rôles dans les communes de Kaloum et de Matam, le parti présidentiel craint aujourd’hui de perdre la commune de Matoto, la seule où il lui reste encore un brin d’espoir pour diriger une des cinq communes de la capitale guinéenne.

Ainsi, le RPG arc-en-ciel pourra-t-il rallier plus de conseillers pour finalement réussir à occuper la tête de la mairie de Matoto ? Existe-t-il réellement une coalition secrète entre certains partis politiques (notamment entre l’UFR et l’UFDG) pour « chasser » le parti présidentiel de la tête des mairies de Conakry ?

Attendons de voir !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin