Après son échec lors des élections locales du 04 février dernier et dans la constitution des exécutifs communaux dans la région forestière, l’UFR (Union des Forces Républicaines) tire les leçons de sa déconvenue. Le parti de l’ancien Premier, Sidya Touré, a organisé ce samedi, 17 novembre 2018, une réunion de réflexion entre les membres des fédérations du parti en vue de plus d’efficacité pour les prochaines échéances électorales, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

L’UFR s’inscrit dans une nouvelle dynamique en Guinée Forestière : tirer les leçons de l’échec du parti, corriger les faiblesses et se préparer pour les élections à venir.

Ils sont au total 33 membres issus des onze fédérations de l’UFR dans la région forestière, à prendre part à cette rencontre. C’est le coordinateur régional de l’UFR qui a présidé la rencontre.

Selon Cécé Loua, cette réunion va permettre au parti de corriger les erreurs et de se repositionner par rapport aux élections à venir.

« Vous savez, après chaque joute électorale, il faut tirer les leçons. Voilà pourquoi on a réfléchi, on s’est dit qu’il fallait regrouper toutes les onze (11) fédérations de la région forestière pour qu’on tire les leçons afin de voir nos forces et faiblesse par endroits. Donc, nous allons faire l’état des lieux. Il s’agira d’abord, de ressortir le nombre de conseillers qu’on a eu dans la région forestière, mais aussi de savoir, dans les exécutifs qui viennent d’être installés, combien de places occupe l’UFR dans la région. Et aussi, nous allons parler des préparatifs de l’élection législative… »

Pour finir, l’ex maire de N’Zérékoré lance une invite aux militants de resserrer les rangs et à ne point se décourager. « Aux militants du parti, c’est de les mettre toujours en position de bataille, parce qu’on a fait et on a encore à faire. Bientôt les législatives et en 2020, ça sera les présidentielles. Donc, nous allons nous mettre en ordre de bataille pour mobiliser et remobiliser encore nos populations, nos militants pour la cause du parti. Voilà pourquoi nous nous préparons dès maintenant, parce qu’il ne faut pas attendre le jour de la guerre pour préparer les armes, parce que nous sommes ardemment débout pour que Sidya soit porté à Sékhoutouréyah en 2020 », a lancé Cécé Loua.

À rappeler que, lors des élections communales du 04 février dernier, le parti du Haut Représentant du chef de l’État a obtenu 120 conseillers dans la région forestière, dont 7 pour la commune urbaine de N’Zérékoré.

De N’Nzérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél. :+224620166816/666890877

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin