Hon. Sinkhoun Camara

Le RPG arc-en-ciel est préoccupé par l’escalade de violence dans la capitale guinéenne. Les responsables du parti au pouvoir ont appelé les acteurs politiques et les citoyens à préserver la paix et l’unité nationale. L’annonce a été faite ce samedi, 17 novembre 2018, à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire tenue au siège du parti, a constaté un reporter que Guinnematin.com a dépêché sur place.

Cette rencontre a été présidée par l’honorable Sinkoun Camara, député uninominal de Kissidougou. Dans son discours, le député a laissé entende que « sans la paix, nous ne pouvons pas nous réunir dans cette salle pour cette assemblée générale. Sans la paix, nous ne pouvons pas aller au travail. Sans la paix, nos braves dames ne peuvent pas aller au marché. Sans la paix, nos enfants ne peuvent aller à l’école. Sans la paix, nos malades ne peuvent pas aller se soigner à l’hôpital. Sans la paix, il n y a pas de développement. La direction du RPG Arc-en-ciel a une seule et grande préoccupation, c’est la préservation de la paix. C’est pourquoi, encore une fois, camarades, nous ne cesserons de vous exalter, pour que vous puissiez à tout moment, dans votre comportement quotidien, cultiver la paix. La paix, c’est un état d’âme. La paix, c’est un comportement ».

En outre, monsieur Camara dira que la commission d’une violence entraîne toujours d’autres violences. « Aujourd’hui, il y a eu des violences à Kipé, tout simplement parce que d’autres sont venus se venger. Parce qu’ils ont subi des torts, ils ont eu des victimes dans leurs familles. Et, c’est ce travail, c’est cette action permanente de coups et de contrecoups qui va créer un climat de guerre civile, que Dieu nous en garde. Camarades, encore une fois, nous sommes sur la bonne voie. La démocratie n’est pas facile, si nous étions dans un parti unique, je crois que de telles choses n’arriveraient pas. Mais ça, c’est du passé, nous devons pouvoir gérer notre démocratie. Je fais appel donc à la conscience de tous les militants et responsables du parti, de diffuser cette information, de se comporter conséquemment pour cultiver la paix », a-t-il ajouté.

Abondant dans le même sens, M’Bany Sangaré, secrétaire national de la jeunesse du RPG AEC a rappelé que le RPG n’a jamais été violent depuis sa création et ne le sera jamais. « Parce que, dans l’opposition, nous sommes restés fidèles à la ligne tracée par le parti, depuis le début jusqu’à maintenant. De 2010 Jusqu’à maintenant, le professeur Alpha Condé a posé assez de projets, assez de résultats positifs, quand nous prenons le domaine de l’énergie, de l’agriculture, de la diplomatie, j’en passe. L’adversaire qui est en face de nous ne souhaite pas qu’en 2020, que ce bilan soit apprécié par le peuple. Il veut passer par mille et un moyens, pour que ce bilan soit terni de tâche noire. Et, c’est ce que nous devons refuser. Nous ne devons pas tomber dans le filet de l’agitation », prévient-il.

Comme ses prédécesseurs, Sanoussy Bantama Sow, ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, va inviter les militants et sympathisants du RPG, et au-delà, tous les citoyens guinéens, à préserver la paix. « Aujourd’hui, nous avons la mission de construire ce pays. L’objectif des partis politiques, c’est la conquête du pouvoir et de l’exercer. Aujourd’hui, le bon Dieu a voulu que nous ayons conquis le pouvoir. Nous sommes en train de l’exercer, nous sommes en train de construire ce pays. Donc, tous les partis politiques qui sont en train de se battre pour la conquête du pouvoir, je l’ai dit la semaine passée, préservons les acquis. Parce que, si on détruit, nous serons obligés de reconstruire. Et, l’argent qui sera utilisé pour la reconstruction doit servir à autre chose ».

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin