Communiqué : la société des journalistes de RFI apporte son soutien à Mouctar Bah

La société des journalistes de RFI apporte, au nom de la rédaction, son soutien à notre correspondant en Guinée.

Un reportage de Mouctar Bah sur la mort de deux personnes dans le contexte de tensions sociales et politiques et de violences policières en Guinée n’a pas plu aux autorités. Notre confrère a vu son accréditation suspendue jusqu’en février par la Haute Autorité de la Communication, suite à une plainte du ministère de la Défense.

Or Mouctar Bah n’a fait que son travail, rapportant des faits et des témoignages. Il a sollicité les autorités civiles et militaires pour réaction, mais s’est vu opposé le silence. Au final il a fallu plusieurs jours pour que ces autorités répondent aux demandes de la rédaction de RFI.

La SDJ réaffirme son plein soutien à Mouctar Bah, un journaliste reconnu dans son pays, où il exerce depuis trois décennies.

Fin

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS